Guinée : Abdourahmane Sano dans le "viseur" du pouvoir d’Alpha Condé ?

Tension en Guinée
Abdourahmane Sanoh, coordinateur du FNDC
Abdourahmane Sanoh, coordinateur du FNDC

CONAKRY-Le Coordinateur national du front national pour la défense de la Constitution (FNDC) serait-il dans le collimateur du pouvoir de Conakry ?

Dans la nuit de vendredi à Samedi 12 octobre, Abdourahmane Sanoh aurait reçu la visite d’agents du maintien d’ordre, à son domicile, a appris Africaguinee.com. Selon nos informations, quatre pick-ups de la police et de la gendarmerie ont été aperçus vers 22heures au domicile de monsieur Sanoh, bloquant tous les accès.

Les pickups ont quitté à 1heure du matin, apprend-on dans l'entourage du président de la PCUD. « Les voisins ont d’abord constaté un mouvement suspect de six personnes arrivées sur des motos. Ils avant des téléphones. Par la suite, les pickups sont arrivés et se sont postés à tous les points d’accès menant au domicile de monsieur Sano », explique un responsable du Front qui se trouvait avec le coordinateur du FNDC.

Précisant que les agents ne sont pas entrés dans le domicile de monsieur Sano, notre source a évoqué une tentative d’intimidation. « C’est peut-être une façon d’intimider, mais ça ne change à rien », a-t-elle dit.

Une conférence de presse du FNDC est attendue dans les prochaines heures à Conakry. « Nous allons lancer un appel à l’armée, aux forces de police et de gendarmerie », a annoncé notre interlocuteur.

La tension monte en Guinée depuis quelques jours. Le FNDC appelle à des manifestations dans tout le pays pour dénoncer les velléités du Président Alpha Condé de changer la Constitution. Le parti au pouvoir évoque une volonté de déstabilisation. Amadou Damaro Camara a accusé le FNDC de vouloir d’une nouvelle transition.

Malgré l’appel du grand imam de Conakry, Elhadj Mamadou Saliou Camara, la fièvre continue de monter notamment à Conakry à la veille d’un lundi 14 octobre incertain.

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Samedi 12 octobre 2019 à 12:23

TAGS