Guinée : un troisième larron dans la ligne de mire du FNDC…

Référendum Constitutionnel
Des leaders du front pour la défense de la Constitution
Des leaders du front pour la défense de la Constitution

CONAKRY-Alors qu’il a déjà transmis des listes à la Cour Pénale Internationale, le Front National pour la Défense de la Constitution a identifié une nouvelle cible sur laquelle il envisage de surveiller.

Suite aux menaces du ministre de la sécurité, Alpha Ibrahima Keira, le FNDC veut que désormais les comportements des forces de l’ordre soient passés à la loupe par la CPI. En tout cas, c’est le souhait qu’il a exprimé ce mardi 1er octobre 2019.

Dans la même foulée, le FDNC a annoncé qu’il va saisir sans délai la section « Persécution et Crimes de masses » de la CPI dans ce sens.

« La coordination nationale du FNDC a été instruite de procéder sans délai à la transmission d'un courrier à la Cour Pénale Internationale dans sa section persécution et crimes de masses. Comme vous le savez les tenants du pouvoir de Conakry sont en train de crier sur tous les toits à la répression. Donc, il nous a été demandé de transmettre un courrier à cette section afin qu'elle prenne acte de ce comportement et deuxièmement qu'elle puisse surveiller le comportement des forces de défense et de sécurité ", a déclaré Sékou Koudouno, membre de la Coordination nationale du FNDC.

Cet activiste de la société civile a annoncé que dans les prochains jours, d'importantes actions seront mises en œuvre pour la défense de la constitution.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 01 octobre 2019 à 18:10

TAGS