3ème mandat : Quel "refuge" pour Alpha Condé en cas d’échec ?

Lutte contre le troisième mandat
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY-Ce sont là encore de nouvelles mises en garde à l’endroit des promoteurs du projet de nouvelle constitution censée permettre au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat.

Ce mardi 3 septembre 2019, les jeunes du Front national pour la défense de la Constitution ont averti que le Chef de l’Etat pourrait se replier en France après l’échec du projet de changement constitutionnel.

Les jeunes frontistes estiment que « toutes les arguties déployées maintenant pour justifier l’adoption d’une nouvelle constitution dans la dernière ligne droite du dernier mandat du président Alpha Condé ne sont qu’un écran de fumée pour masquer les manipulations dont l’unique et le seul objectif  est  de maintenir l’actuel président au pouvoir à vie ».

La réalisation d’un tel projet « satanique » est au détriment de la paix en Guinée, ont-ils prévenu. « Le président Alpha Condé pourrait bénéficier d’un repli sécurisé en France face à l’échec annoncé du coup d’Etat constitutionnel », ont soutenu les jeunes du Front lors d’une conférence de presse animé aujourd’hui à Conakry.

Aux promoteurs de la nouvelle constitution, ils leur ont lancé un avertissement. « Nous avons déjà pris toutes les dispositions pour documenter tout ce que vous faites. Celles-ci vont être renforcées pour s’assurer que l’ère de l’impunité soit révolue à jamais », prévient Oumar Sylla dit Foniké.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 03 septembre 2019 à 16:53

TAGS