Kabélè Camara : "Pourquoi le Pr. Alpha Condé doit renoncer..."

Troisième mandat
Maître Abdoul  Kabélè Camara
Maître Abdoul Kabélè Camara

CONAKRY- Engagé dans la bataille contre le troisième mandat, l’ancien ministre de la Défense d’Alpha Condé prévient qu’il n’y aura pas de référendum constitutionnel en Guinée. Invitant le peuple de Guinée à se mobiliser pour barrer la route au projet de nouvelle Constitution, maître Abdoul Kabélè Camara, soutient que trois raisons devraient amener le Chef de l’Etat à renoncer à ce projet qu’il a qualifié de macabre.

« Peuple de Guinée, tenez bon ! Barrons la route à ce projet ! Il n’y aura pas de référendum, pas de nouvelle constitution, pas de troisième mandat (…) Aujourd’hui aucun membre du FNDC, aucun leader politique ne peut organiser un meeting politique en Guinée sans  être en difficulté. Vous avez tous entendu l’interdiction formelle d’organiser des meetings, des marches pour manifester de façon légitime nos opinions, notre sensibilité. C’est une violation grave de la constitution et des libertés. Nous devons arrêter ce processus » lance Maitre Abdoul Kabélé Camara.

L’ex ministre de la Sécurité soutient que trois raisons devraient amener le Président de la République à renoncer à son projet « macabre ». La première, dit-il, est liée à son passé politique. « Ne s’est-il pas battu pour la démocratie en Guinée ? N’a-t-il pas réclamé l’alternance en Guinée ? Alors comment être en parfaite contradiction avec son passé politique ? », s’interroge l’opposant au troisième mandat.

 La deuxième raison poursuit l’avocat, est liée à l’engagement que le Chef de l’Etat a pris au moment de son investiture en 2010 et 2015. « Il a pris l’engagement de respecter et de faire respecter la constitution de 2010. En face de l’opinion nationale et internationale, il s’est engagé à respecter le non renouvellement de mandat après 10 années, de ne faire que deux mandats. Alors devrait-il aujourd’hui tenter de renverser la vapeur en vue d’une magistrature à vie ? N’a-t-il pas combattu les autres hier pour cela ? Alors il doit rester conforme à ses engagements vis-à-vis du peuple de Guinée », souligne maître Kabélé, indiquant que la troisième raison, c’est l’attente du peuple de Guinée vis-à-vis de son Président.

« Le peuple de Guinée espère voir un jour le Président de la République sortant en train de passer le relai à son successeur et sortir du palais la main dans la main pour offrir une belle image d’alternance démocratique à la Guinée », a  expliqué cet ancien ministre.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Dimanche 01 septembre 2019 à 12:09

TAGS