Troisième mandat : les sages du Manding pourront-il dissuader Alpha Condé ?

Affaire troisième mandat
Des sages de l'Union Mandingue
Des sages de l'Union Mandingue

CONAKRY- Les sages de la coordination mandingue viennent d’être interpelés par rapport au projet de nouvelle Constitution censé permettre au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat.

Ce mercredi 28 août 2019, les femmes du front national pour la défense de la Constitution ont livré un message ‘’intransigeant’’ aux sages l’Union Mandingue ! Pour ces dames qui se battent pour défendre la constitution guinéenne, il n’est pas question de toucher à un cheveu de ce texte, a constaté Africaguinee.com.

L’objectif de cette démarche de ces femmes est d’amener tous les sages de la Guinée à rappeler au président Alpha Condé de respecter la ‘’parole donnée’’ quand il prêtait serment  devant le peuple de Guinée.

‘’ Nous, femmes membres du FNDC  nous, nous battons actuellement pour défendre ce que nous avons en commun, c’est-à-dire la constitution. Nous avons transmis un message aux sages de l’Union Mandingue qu’ils doivent transmettre au président Alpha Condé et à son entourage. Que le chef de l’Etat sache qu’il a juré à deux reprises qu’il va respecter et faire respecter les lois de notre constitution.  Nous leur exhortons de dire au président Alpha Condé de respecter sa parole d’honneur, de se rappeler qu’il a été un opposant et qu’il a prêté serment la main sur le Coran et la constitution’’ a transmis, Aicha Barry, porte-voix des femmes du FNDC, avant de rappeler que la Guinée n’est pas une royauté.

‘’ On leur a aussi indiqué qu’il n’est marqué nulle part dans   cette constitution que la Guinée est  un royaume  et ne saurait l’être. Quand elle était élaborée, toutes les confessions religieuses et les sages y ont participé. L’autre message qu’on leur a fait porter, c’est de dire qu’aucun chef d’Etat africain ne restera éternellement au pouvoir, nous avons envie de voir désormais nos anciens chefs d’Etats vivant parmi nous’’ a-t-elle déroulée. 

Prenant la parole au nom de l’Union mandingue, Morlaye Doumbouya a promis à ces dames de leur  fournir une réponse le samedi à venir.

‘’ Nous apprécions votre démarche de venir à la rencontre des sages pour parler des choses qui concernent la Guinée. En attendant, nous allons nous réunir pour vous donner  notre réponse. Le samedi,  nous vous ferons appel pour déterminer notre position par rapport à tout ce que vous avez livré ici comme message’ ’a rapporté le doyen Morlaye Doumbouya, porte-parole de l’union mandingue.

A suivre…

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel: (+224) 655 31 11 13

Créé le Mercredi 28 août 2019 à 17:47

TAGS