Guinée : Le mouvement "Nouvelle République" lance ses activités à Conakry…

Débat sur la nouvelle Constitution
Julien Dramous Leader du mouvement Nouvelle République
Julien Dramous Leader du mouvement Nouvelle République

CONAKRY-Un mouvement Citoyen dénommé la « Nouvelle République » a été lancé ce lundi 1er juillet 2019 à Conakry. Il regroupe en son sein des jeunes qui se disent « soucieux » de l’avenir radieux de la Guinée. Son but est l’enracinement de la démocratie et l’Etat de droit en Guinée.

Les initiateurs de ce mouvement, dénommé la ‘’Nouvelle République’’ comptent s’impliquer dans le débat en cours sur la nouvelle constitution. Pour obtenir l’adhésion des masses, ils envisagent de mener activement des campagnes de sensibilisation en faveur d’une nouvelle constitution, en expliquant les faiblesses de l’actuelle constitution.

Lors du lancement officiel de ce mouvement, son leader Julien Dramous est revenu sur ses objectifs et sa composition.  « ‘’Nouvelle République’’ est un mouvement citoyen qui regroupe en son sein des jeunes et des femmes de notre cher pays, qui sont épris de paix et de justice, assoiffés du changement, fatigués des pratiques rétrogrades d’une autre époque. C’est un regroupement d’hommes et des femmes qui rêve d’une Guinée prospère, épanouie. Nous sommes optimistes quant à l’émergence de la Guinée et nous savons qu’il y a déjà eu de grands pas dans ce sens », a déclaré Julien Dramous.

Poursuivant, il a donné son avis sur les conséquences d’un éventuel vote pour le NON à la nouvelle constitution. « Le NON au référendum est un NON à la jeunesse parce que la jeunesse guinéenne ne se reconnait pas dans les partis politiques qui sont créés (…) Nous allons nous battre pour que la nouvelle constitution voit le jour avant d’aller à la prochaine échéance dans ce pays. Comme ça la jeunesse va se présenter librement. Notre mouvement ‘’Nouvelle République’’ va présenter un candidat indépendant aux élections présidentielles de 2020 et je serai ce candidat », a expliqué l’initiateur du mouvement la ‘’Nouvelle République’’.

Avant de terminer son intervention,  Julien Dramous a précisé que son mouvement n’est pas celui qui vante les mérites du Président de la République. Au contraire, dit-il,  la ‘’Nouvelle République’’ est un simple mouvement qui défend le projet d’une nouvelle constitution.

« Que les choses soient bien claires, nous sommes un mouvement mais pas comme les autres. Nous ne sommes pas un mouvement de soutien aux actions du Président de la République, nous sommes un mouvement citoyen qui défend le projet d’une nouvelle constitution », a-t-il précisé.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Lundi 01 juillet 2019 à 20:03