Troisième mandat : Alpha Condé a-t-il le soutien de la France ?

Référendum Constitutionnel
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et Emmanuel Macron, président de la France
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et Emmanuel Macron, président de la France

PARIS-Alpha Condé aura-t-il le soutien de la France dans son projet de référendum constitutionnel ? La question mérite d’être posée.

Alors que les contestations contre les velléités de réforme constitutionnelle ne faiblissent pas, la France affiche encore une réaction très prudente sur le pourrissement en cours de la situation en Guinée.

Auditionné mardi par la commission des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale française, Jean Ives Le Drian a adopté un langage plus diplomatique pour évoquer les velléités de réforme de la Constitution en Guinée Conakry, selon Rfi.

 « Sur la Guinée, oui je sais, mais je suis en séance publique donc je ne peux que constater comme vous une situation qui peut être préoccupante », a indiqué le ministre des affaires étrangères de la France.

Pourtant cette réforme constitutionnelle en projet pourrait permettre au président Condé de se maintenir au pouvoir, ce qu’interdit l’actuelle Constitution.

Mais le dirigeant guinéen a été fragilisé par une défection de taille. Son ministre de la Justice, deuxième personnalité du Gouvernement a démissionné. Raison principale invoqué par Cheick Sako, son opposition au projet de modification ou de changement de la constitution.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 29 mai 2019 à 11:37