Hady Barry du RPG arc-en-ciel: « Le Pr Alpha Condé partira… »

Débat sur le référendum constitutionnel
Hady Barry
Hady Barry

CONAKRY-Malgré les menaces du Front National pour la Défense de la Constitution,  le parti au pouvoir ne fléchit pas dans sa détermination à pousser le président Alpha Condé d’organiser un référendum constitutionnel. Ce samedi 25 mai, le RPG arc-en-ciel a d’ailleurs accusé l’opposition d’être à l’origine du débat sur le changement de constitution.

« Pourquoi tant d’hésitation ? Est-ce cette nouvelle Constitution appartiendra au RPG arc-en-ciel ou à une formation politique ? NON. Elle appartiendra au peuple de Guinée (…) J’ai remarqué que la nécessité de changer la Constitution a été très tôt perçue par cette opposition. Parce que depuis trois ans, on parle de troisième mandat, de nouvelle Constitution. Généralement quand on parle d’une chose de façon récurrente, c’est qu’il y a quelque chose à ce niveau. Donc, finalement, qui a introduit l’idée d’une nouvelle constitution en Guinée ? C’est l’opposition.  Nous trouvons que l’opposition a raison d’introduire l’idée d’une nouvelle Constitution en Guinée, c’est pour cette raison que le RPG Arc-en-ciel a longtemps attendu. Et nous trouvons que l’opposition a raison d’introduire le débat parce qu’il a intéressé le peuple de Guinée. Le président Alpha Condé n’a pas le choix, si le peuple veut d’une nouvelle Constitution, il  sera obligé de soumettre  cette nouvelle constitution au référendum », a déclaré Hady Barry.

Ce membre du bureau politique national du RPG arc-en-ciel dit qu’il trouve injuste que la vérité d’hier ne soit plus valable aujourd’hui.

« Un de nos opposants l’un des plus prestigieux a dit qu’il avait soutenu le projet d’une nouvelle constitution qui devait permettre au président Lansana Conté d’avoir un nouveau septennat parce qu’il était le meilleur (…) Si hier on pensait que le Général était si bon qu’on pouvait lui accorder un nouveau mandat, et ben nous pensons également que le Pr Alpha Condé est très bien. Mais un instant, mettons le Pr Alpha Condé de côté. C’est un humain. Il est arrivé sur terre, il partira comme nous tous. Mais le peuple de Guinée restera », a averti le Secrétaire général du département de la Coopération et de l’intégration africaine.

Il annonce d’ores et déjà, le RPG va élaborer une nouvelle Constitution qu’il soumettra au peuple de Guinée qui va trancher.

« Nous allons élaborer une nouvelle constitution que  nous allons soumettre au peuple de Guinée, il est libre de l’accepter tout comme il est libre de dire NON. Mais le problème, en réalité ceux qui s’agitent ne s’agitent pas dans l’intérêt du peuple de Guinée, mais dans leur propre intérêt », a-t-il martelé.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Dimanche 26 mai 2019 à 8:45