Campagne pour le référendum : Alpha Condé va-t-il chasser les ministres neutres ?

Projet de modification de la Constitution
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY-En pleine tempête de protestation contre le projet de référendum constitutionnel, Alpha Condé va t-il chasser les ministres neutres ? La question taraude les esprits depuis quelques jours. Aujourd’hui, ce n’est un secret pour personne que le parti qui a porté Alpha Condé au pouvoir veut une nouvelle Constitution qui permettrait à Alpha Condé de briguer un nouveau mandat.  

Le RPG arc-en-ciel a officiellement lancé un appel solennel au Chef de l’Etat à faire adopter une nouvelle Loi Fondamentale, permettant de rallonger son bail à la tête du pays. Mais le pari est risqué. Cette obsession à vouloir garder le pouvoir  risque de fragiliser l’unité même du Gouvernement. Tous les ministres ne sont pas enclins à s’afficher derrière un projet aussi risqué et qui divise tant les guinéens. Alpha Condé va-t-il alors les remercier ? L’avenir nous édifiera. 

Mais selon certaines indiscrétions, l’astuce sinon la stratégique qui est en train d’être développée par les thuriféraires du régime consiste à mobiliser tous les membres du Gouvernement dans la campagne pour le référendum dès après le mois du ramadan. C’est d’ailleurs cette stratégie que le pouvoir a utilisée lors des dernières élections communales. Un influent Ministre d’Etat proche d’Alpha Condé serait le coordonateur. Selon certaines sources, cette approche ne ferait pas l’unanimité au sein de l’équipe gouvernementale. Les ministres détracteurs observeraient que s’il doit y avoir campagne pour le référendum, elle doit être menée par le parti au pouvoir et non par les membres du Gouvernement. 

 D’ores et déjà, dans les bruits de couloirs, il se raconte d’ailleurs que plusieurs ministres seraient prêts à jeter l’éponge si le chef de l’Etat les obligeait à soutenir le projet de troisième mandat.  Sur cette question d’ailleurs, le constat est clair. Hormis  quasiment les ministres issus de la famille du RPG arc-en-ciel et ses alliés,  ils sont peu ces membres du Gouvernement qui ont été vus sur le terrain en train de mouiller le maillot dans la campagne sporadique du référendum. Cette frilosité est en quelque sorte révélatrice d’un déficit d’engagement à soutenir le projet de référendum constitutionnel.  

Alpha Condé va-t-il se débarrasser des ministres neutres pour former un gouvernement de « référendum » ? Cette éventualité n’est pas à exclure. Le Chef de l’Etat lui-même sait que pour espérer une réussite d’un projet qui divise tant, il faut d’abord une unité d’action du Gouvernement. Autrement, c’est le contraire du résultat attendu qui risque de se produire. 

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112 

Créé le Mercredi 22 mai 2019 à 15:26