Guinée : Comment la HAC compte assainir le secteur de l’audiovisuel...

Medias
Lancement du projet ‘’Appui pour une régularisation performante de la HAC’’
Lancement du projet ‘’Appui pour une régularisation performante de la HAC’’

CONAKRY- La Haute Autorité de la Communication, en collaboration avec la fondation OSIWA a lancé ce vendredi 17 mai 2019, le projet ‘’Appui pour une régularisation performante de la HAC’’.

Cette initiative de l’autorité de régulation des medias en Guinée a pour  objectif d’assainir l’écosystème des medias audio-visuels guinéens pour une meilleure régulation et un meilleur accompagnement par  la Haute Autorité de la Communication, a constaté Africaguinee.com.

Ce projet d’une durée de six mois est exécuté sur financement d’OSIWA. Selon Ibrahima Amadou Niang directeur résident pays d’Osiwa, quatre activités seront soutenues par la fondation OSIWA dans le cadre de ce projet. Il s’agit d’avoir une mesure d’audience qui sera menée sur toute l’étendue du territoire et touchera tous les organes de presse audio-visuels , une restitution publique des résultats de la mesure d’audience, une formation des journalistes pour la réduction du gap entre le besoin de l’audience et les offres des medias, une formation des medias sur le thème et du  comment contribuer à l’intégrité et au caractère pacifique des élections en Guinée. 

’’Notre fondation se réjouit du lancement de ce nouveau partenariat entre OSIWA et la HAC. Nous espérons qu’à la fin de ce projet , des statistiques et données fiables sur les medias audio visuels en Guinée  seront disponibles, que des organes de presse disponibles et professionnels seront identifiés  connus et reconnus par la HAC , les associations de presse, les partenaires et les auditeurs . Les organes de presse  en difficulté et nécessitant un accompagnement, formation appuis technique et  partenariat seront aussi identifiés’’ a promis le directeur pays de la fondation OSIWA.

En réponse, Madame Martine Condé, qui avait à ses côtés, le ministre de l’Information  Amara Somparé a rappelé le bien-fondé de ce projet. Pour la présidente de la HAC, aujourd’hui dans leurs diversités, les medias font partie de la vie quotidienne des guinéens, que ce soit dans les grandes villes ou dans les zones rurales. Cependant pour qu’ils assument  pleinement et correctement leur rôle, les medias ont besoin d’être suffisamment outillés et qualifiés sur les techniques professionnelles, les questions de déontologie et de responsabilité sur le niveau et de la qualité des différents organes de presse notamment les radios et les télévisions.

‘’ Nul n’ignore le rôle central des medias dans la promotion de la bonne gouvernance, le renforcement de l’Etat de droit et de la démocratie, la consolidation de l’unité nationale et de la paix. L’organisation et la réussite d’un processus électoral. Ce projet va nous  permettre de faire une avancée significative dans ce sens. Prévu pour six mois, ce projet repose sur deux composantes essentielles. Celle de la réalisation d’une mesure d’audience des medias audiovisuels en Guinée et la seconde porte sur le renforcement des capacités des medias. Dans un paysage médiatique pluriel et à la veille de grandes échéances électorales en Guinée, ce projet revêt une grande importance’’ a salué la présidente de la Haute Autorité de la Communication.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel: (+224) 655 31 11 13

 

Créé le Samedi 18 mai 2019 à 18:47

TAGS