Guinée : quand un préfet menace de « tuer »…

Affaire de viol
El hadj Safioulaye Bah, préfet de Labé
El hadj Safioulaye Bah, préfet de Labé

LABE- Le préfet de Labé a promis de tuer toute personne qui se rendrait coupable de viol de sa fille. La première autorité de la cité de Karamoko Alpha est exaspéré par le phénomène de viol plus en plus grandissant dans sa localité.

« J’ai une fille, si quelqu’un la violait, je vous jure que je tuerai cette personne. Advienne que pourra », a menacé le préfet Safioulaye Bah.

La première autorité de Labé regrette les nombreux cas de viols enregistrés ces derniers temps dans sa localité, notamment dans la commune urbaine. 

A rappeler que certains cas de viols ne sont pas dénoncés, de crainte que la victime ne soit stigmatisée dans la société.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 664 93 45 45

Créé le Vendredi 17 mai 2019 à 15:48

TAGS