Conakry : des guinéens basés au Canada volent au secours des déguerpis de Kaporo-rails

Humanitaire
Remise d'un chèque aux victime de Kaporo rails
Remise d'un chèque aux victime de Kaporo rails

CONAKRY- L’élan de solidarité à l’endroit des populations déguerpies de Kaporo-rails et environs se poursuit! Ce mercredi 15 mai, l’Association guinéenne Pottal Fi Bhantal Foutah Djallon, basée au Canada a offert un chèque de quatre-vingt quinze millions GNF  au collectif des familles victimes de casse dans cette zone de la haute banlieue de la capitale guinéenne, a constaté Africaguinee.com.

Pour Elhadj Thierno Diallo, président de l’Association Pottal du Canada, ce montant collecté va être mis à la disposition des populations pour  leur venir en aide après ce déguerpissement.

‘’ En tant que résidents guinéens au Canada, nous nous sommes retrouvés entre plusieurs associations pour trouver quelques moyens pour venir en aide à nos parents qui ont été déguerpis. Quand nous avons reçu le S.O.S, POTTAL a pris l’initiative de lancer un appel à toutes les associations guinéennes du Canada pour venir en aide à ces concitoyens. Ce montant collecté va être mis à votre disposition (…), je voudrais dire aussi qu’on ne va pas s’arrêter là. On va vous accompagner  et nous sommes prêts à vous soutenir pour que les choses aillent dans le sens du dédommagement. S’il faut porter ce dossier devant des juridictions de la CEDEAO nous sommes disposés à vous accompagner’’ a promis Elhadj Thierno Diallo, président de l’association  Pottal du Canada. 

Le président du collectif des déguerpis, Elhadj Alpha Oumar Diallo, a indiqué que ce geste est un exemple à saluer et à pérenniser.

‘’Nous sommes satisfaits de ce geste de nos compatriotes, cela nous va droit au cœur.  Par ailleurs nous demandons aux autorités de nous rétablir dans nos droits. De nos jours grâce aux bonnes volontés, nous avons réussi à collecter sept cent millions de francs guinéens (…), nous disons donc merci à tout le monde sans exception’’ s’est réjoui le Président du collectif des déguerpis de kaporo-rails.

Invité à prendre part à cette cérémonie de remise, Ibrahima Cherif Bah, vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), a exhorté ces populations à être plus courageux face à cette situation déplorable. Il indique que l’affaire Kaporo-rails doit être inscrite dans la réconciliation nationale.

‘’ Cette question est extrêmement grave. C’est l’un des éléments à traiter pour se réconcilier entre guinéens. On a commis à leur endroit un crime qu’on ne peut pas décrire. J’affirme au nom du parti UFDG que vous serez dédommagés tôt ou tard à hauteur de vos investissements’’, a promis l’ancien gouverneur de la Banque Centrale de Guinée. 

Selon une statistique provisoire  fournie par ce collectif des déguerpis de la zone de Kaporo-rails, Kipé 2 et Dimez, l’on dénombre 19.219 personnes impactées; 1204 familles déguerpies.

« Nous avons 1769 bâtiments détruits dont 1299 villas, 14 étages, 456 annexes, un marché, un cimetière, 13 écoles dont l’effectif des élèves est à  3648 et parmi lesquels 88 candidats au baccalauréat, 92 pour le brevet et les 86 autres  pour le passage au collège. Outre les centres culturels et PME recensés sur les lieux, 14 lieux de cultes dont deux églises ont aussi été détruits.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Vendredi 17 mai 2019 à 10:26