Loi sur la polygamie en Guinée: où en est-on avec le projet ?

Couple

CONAKRY- C’est un débat qui avait suscité le tollé en Guinée il y a trois mois ! La loi sur la polygamie mise en branle au niveau du parlement  en décembre dernier  pour adoption a laissé de marbre plusieurs guinéens. Depuis cette période, une ‘'accalmie’’  plane sur ce projet de loi qui divise les guinéens même si la pratique est fortement ancrée dans la société guinéenne. Mais où en est-on avec cette « fameuse loi » ?

Cette loi qui donne normalement  le droit aux hommes d’épouser plusieurs  femmes est encore sur toutes les lèvres. Le texte renvoyé en seconde lecture à l’Assemblée Nationale devrait être examiné au cours de cette session des Lois ouverte ce vendredi 05 Avril 2019. 

Bien qu’étant ancrée depuis des millénaires au sein de la société guinéenne, l’adoption du nouveau code civil qui légalise la polygamie a réveillé les clivages. Les détracteurs dénoncent un recul des droits de la femme. 

A ce propos d’ailleurs, la députée Zalikatou Diallo a estimé que légaliser la polygamie serait un grave recul.

 ‘’Nous voulons que le code soit amendé pour qu’on puisse enfin voter afin que toutes les dispositions qui sont dans les conventions internationales auxquelles la Guinée a eu à souscrire soient domestiquées dans nos lois nationales, notamment dans ce code civil. Au niveau de notre forum  on a constaté qu’il y a eu un net recul en légalisant la polygamie. Nous, nous sommes toutes abstenues, on devait voter contre mais compte tenu qu’il y avait eu assez d’avancées en matière de la non-discrimination à l’égard des femmes, il y a eu beaucoup de dispositions des conventions internationales qui ont été internalisées. Nous l’avons accepté mais on a décidé de nous abstenir ; Mais en ce qui concerne la polygamie qui a été légalisée, vraiment ça, nous le rejetons toutes et on souhaiterait qu’on revienne là-dessus pour revenir sur le régime de la monogamie comme l’actuel code en vigueur en ce moment’’, a expliqué Docteur Zalikatou Diallo. 

Aux dires de notre interlocutrice, ce code va être à  nouveau examiné pour que les amendements qui ont été apportés par l’exécutif soient pris en compte avant de le faire voter. 

‘’Mais cette fois-ci, ce vote se fera par les deux tiers des députés. Nous allons nous battre pour que ces reproches qui ont été faits par l’exécutif soient pris en compte et les reproches qui ont été fait par le forum des femmes parlementaires soient aussi pris en compte’’a-t-elle souhaité.

Le 04 janvier dernier, le président Alpha Condé avait adressé un courrier au Parlement invitant les députés à une seconde lecture du texte. Pour le chef de l’Etat guinéen, ‘’ Comment la Guinée peut-elle opter pour la « monogamie » en 1960 et, en 2018, adopter  « polygamie » ? C’est extrêmement grave’’ avait fustigé le président de la République.  

Parmi les neuf textes arrivés au bureau de l'Assemblée Nationale, il y a le code civil renvoyé pour deuxième lecture.  

A suivre…

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Lundi 08 avril 2019 à 15:46

TAGS