Lélouma : inauguration d’une mosquée moderne dans la localité de Kokolou…

Religion
La mosquée moderne de Kokoulo
La mosquée moderne de Kokoulo

KOKOLOU-Les populations de Kokolou dans la commune rurale de Linsan Saran, préfecture de Lelouma en moyenne Guinée ont désormais une mosquée moderne. La réhabilitation de cette mosquée a été rendue possible grâce à un financement  exclusif des fils de la localité à hauteur de plus d’un milliard de francs guinéens (150.000 dollars US).

L’inauguration de l’imposant édifice a eu lieu ce jeudi 3 Avril 2019 en présence des autorités administratives et religieuses du Foutah ainsi que des résidents  et ressortissants de Kokolou venus de Conakry et partout à travers le monde. Fondée dans les années 1777, la mosquée de Kokoulo fait partie des toutes premières mosquées du Foutah. De nombreux fidèles ont pris part à son inauguration, a constaté Africaguinee.com.

« Aujourd’hui c’est un grand jour pour les populations de Kokolou  qui se sont mobilisées pour réaliser cet ouvrage depuis quelques années. C’est un rêve qui s’est réalisé avec la contribution de l’ensemble des résidents et ressortissants et  à travers la Guinée et d’ailleurs. Il n’y a aucune contribution externe tout vient des poches des ressortissants et résidents. La réalisation des travaux ont duré 4 ans  avec  le montant global estimé à près 150.000 dollars US équivalent à 1. 489 631 215 GNF (un milliard quatre cent quatre-vingt-neuf millions six cent trente un milles deux cent quinze francs guinéens. Je précise que la mosquée n’est pas à sa première réhabilitation, elle a connu beaucoup de changement avant aujourd’hui», a déclaré Mamadou Cherif Diallo, président  de l’union des ressortissants et amis de Kokolou (URAK).

Historique de la mosquée et du village

Professeur d’Anglais de son état, Mamadou Siré Diallo dit George, ressortissant de Kokolou est revenu sur l’historique du village qui a été habité pour la première fois au XVII siècles (1680). Plusieurs familles se sont retrouvées dans la zone les unes après les autres. C’est de là que l’initiative de bâtir une mosquée est née en 1777 au XVIII siècle.

 « Selon les écrits que nous disposons le village a commencé à être habité en 1680, les premiers habitants Kokolou viennent de Koggui située dans l’actuelle sous-préfecture de Popodara, préfecture de Labé. C’est Maama Ibrahima Sambegou et ses frères qui sont venus en première position. Les lignées qui se suivent c’est les Ndikkoyabhè, les Koumbandabbhel, ensuite Maama Boubacar Safa de la lignée de Diodioyabhè est venu, les Patèbodobhè, les MaamaBillo  puis les Seleyankè. C’est ces différentes lignées qui se sont retrouvées dans ce village pour fonder la mosquée pour mieux accomplir leurs obligations religieuses» a rappelé ce ressortissant qui a aussi donnée les différentes mutations qu’a connu la mosquée de Kokolou.

«  Les premières traces de la mosquée que nous avons inaugurée ce jeudi remontent en 1777, à cette époque, c’était juste un aire de prière (Nguerou) faite à base de pierres qui entourent l’espace, les habitants ne pouvaient pas faire les prières de vendredi sur place, tous les vendredis nos arrières-parents se rendaient dans une localité voisine appelée LinsanFoulbhè pour la grande prière hebdomadaire. Comme  l’effectif de la population devenait important, ils ont décidé de faire en sorte que la mosquée puisse accueillir les prières de vendredi, ils avaient construit une mosquée en banco couverte de pailles qui est restée là pendant plusieurs décennies. Ce n’est qu’en 1940 que la forme a été changée, en 1972 la version moderne a vu le jour c’est-à-dire une mosquée en dur. L’édifice est resté jusqu’en 2015 quand l’initiative  est venue des fils de Kokolou pour construire cette belle mosquée à étage que nous avons inaugurée ce jeudi 4 Avril 2019. La capacité d’accueil de la mosquée c’est 680 places ; la longueur de l’édifice est de 16,44 mètres et 14,44 mètres de large, les minarets ont une hauteur de 19,75 mètres, une salle de lecture du coran et des latrines modernes pour le besoin des fidèles » a renseigné Mamadou Siré Diallo(George).

56391584_376862689827568_200137710692728832_n.jpg

Au nom des bénéficiaires de cette maison de Dieu, l’actuel imam Ratib Thierno Abdoulaye Billo Diallo a loue les efforts des enfants qui ont réussi cet exploit. «aucune âme croyante ne peut rester sans éprouver de la joie, de la paix du cœur en voyant une telle mosquée chez lui. C’est le résultat d’une concertation et un  engagement ferme de nos enfants qui ont abouti à ce que nous voyons devant nous ici. Nos enfants étaient venus nous dire qu’ils souhaitaient réhabiliter notre mosquée, nous avons donné l’accord. Du coup ils ont financé les travaux. Nous promettons l’entretien de la  mosquée, l’entretien d’une mosquée n’est pas que l’hygiène mais c’est de faire en sorte que toutes les prières se tiennent dedans, ce que nous allons faire d’ailleurs » a rassuré le grand-imam de Kokolou qui a dirigé la prière pendant 30 dans ce district.

Absente du district depuis 12 ans, Mariama Diallo installée à Conakry revient dans son village natal à l’occasion de l’inauguration de leur mosquée. Elle exprime sa joie : «  j’ai raté beaucoup de retrouvailles importantes dans notre localité ici, depuis 12 ans. Cette fois je me suis dite en aucun cas l’inauguration de la mosquée ne se tiendra à mon insu. Les jeunes se sont battus pour trouver les moyens nécessaires pour réhabiliter la mosquée, ce qui fait je ne pouvais rester de loin et entendre ce qui s’est passé ici, il faut que je vienne participer. Je suis émue de joie j’ai bien fait de venir voir cette fête de mes propres yeux, c’est une fierté d’appartenir à ce village, j’ai compris que c’est l’union qui caractérise nos parents, au-delà de la mosquée il y a  l’adduction d’eau tout ça vient de leurs poches, on ne peut trouver les mots nécessaires pour les remercier. Que Dieu nous donne tous la bénédiction pour nos actes par rapport à la mobilisation pour l’inauguration de cette mosquée » s’est-elle réjouie.

En maitre des lieux, Docteur Mamadou Oury Diallo, maire de la commune rurale de Linsan Saran d’où relève le district de Kokolou a exprimé sa fierté de voir un tel édifice inauguré dans sa localité: «  nous sommes très fiers des fils de notre village, et nous sommes contents de recevoir tout ce beau monde chez nous, les sages de plus de 30 localités ont répondu à notre invitation, les autorités administratives de Lelouma et Labé, des députés, les maires des différentes communes rurales de Lelouma accompagnés des sous-préfets. Tout se tient sous la présidence des autorités religieuses des différents lieux saint du Foutah. Nous avons la présence aussi des ressortissants de Kokolou, certains ont fait près de 20 ans sans revenir, cette année tout le monde est là, ils viennent du Burkina, du Mali, de la Guinée Bissau, du Liberia, de la Sierra Leone, de la Gambie des Etats-Unis. Donc c’est pour nous d’abord une belle retrouvaille pour les fils de Kokolou. Nous disons bienvenue à tous » s’est réjoui le maire de la localité.

La cérémonie inaugurale de la mosquée a connu la présence de plusieurs sages du foutah dont le chroniqueur islamique Dr Mamadou Oury Barry et des députés uninominaux de Labé et Lelouma qui ont eu l’honneur de couper le cordon inaugural. Tout s’est terminé par des prières et bénédictions. 

Alpha Ousmane Bah(AOB)

Pour Africaguinee.com

Tel :(00224) 664 93 45 45

 

Créé le Vendredi 05 avril 2019 à 20:49

TAGS