Déguerpissement : la "bonne nouvelle" pour les habitants de la zone Kipé 2...

Affaire Kaporo-rails
Ibrahima Kourouma, ministre de la Ville et de l'aménagement du territoire
Ibrahima Kourouma, ministre de la Ville et de l'aménagement du territoire

CONAKRY-Alors que la polémique enfle sur action à Kaporo-rails, le ministre de la Ville et de l’aménagement du territoire, a fait une mise au point.   

Ibrahima Kourouma vient de préciser que le déguerpissement en cours porte sur les 169,8ha destinés aux bâtiments administratifs et aux centres d’affaires entièrement libérés en 1997 et 1998 et qui malheureusement font l’objet de nouvelles occupations illégales.

 

Cette précision du ministre Kourouma intervient alors que les déguerpis de cette zone sont abandonnés à eux-mêmes sans assistance de l’Etat. L’opération en cours continue de susciter l’indignation au sein de l’opinion. L’opposition a fustigé la "brutalité" par laquelle ce déguerpissement est opéré par les autorités.

Témoignage choc de Hassata Dem : "des gendarmes ont confisqué nos maisons pendant 15 ans…"

Face à cette critique, le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire observe que l’opération déclenchée a été précédée de plusieurs séances de sensibilisation des occupants suivies de notifications par voie d’Huissier de justice.

 

« Le dégagement de cette zone continuera son cours normal », a martelé M. Kourouma, relevant que les autres lots non concernés par l’opération actuelle feront l’objet de négociations ultérieures. Ceci dit que la zone de Kipé 2 qui était également dans le collimateur des autorités actuelles est pour le moment épargnée. Ce dossier est d'ailleurs pendant devant les tribunaux.

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 28 Février 2019 à 10:28