Incidents à Hamdallaye : le véhicule de Cellou endommagé…(des images inédites)

Retour à Conakry du Chef de l'opposition
Le véhicule de commandement de Cellou Daelein Diallo coincé par des Mambas de la police à Hamdallaye
Le véhicule de commandement de Cellou Daelein Diallo coincé par des Mambas de la police à Hamdallaye

CONKARY-Les incidents survenus ce samedi 16 février 2019 en marge du retour du chef de file de  l’opposition a laissé de nouvelles traces. Le véhicule de commandement de Cellou Dalein Diallo a été endommagé tandis que l’opposant a suffoqué par l’effet du gaz lacrymogène jeté à bord de sa bolide par les forces de l’ordre, a appris Africaguinee.com, dans l’entourage du leader de l’UFDG.

Les images du véhicule témoignent de la violence du choc. Le pare-choc  est entièrement cassé, les phares aussi. Interrogé par Africaguinee.com, un proche de Cellou Dalein Diallo a accusé les forces de la police d’être à l’origine de ces violences. Il a indiqué que le parti avait pris toutes les dispositions pour éviter des incidents.  

« on a fait le tour des PA pour sensibiliser tous les commandants, on a mis un cordon sécuritaire, on a pris toutes les dispositions pour ne pas qu’il y ait casse. Mais le remplaçant de Bafoé qui était à Bambéto, quant on est venu le voir, il a dit qu’ils vont foutre le bordel dans notre affaire, qu’ils attendent des instructions. On a discuté, on a essayé de calmer le jeu, après on a échangé des coordonnées. On est passé tranquillement. Evidemment, il y avait un monde fou dans le cortège (…) Lorsqu’on est arrivé à Hamdallaye Tour-Eifel, on a aperçu un cortège de Mambas de la police qui venait en toute pompe. Ils ont d’abord lancé des gaz lacrymogènes, ils ont dispersé la foule avant de coincer le véhicule du président. Ils ont lancé quatre gaz lacrymogènes dans son véhicule, à un moment donné, le président Cellou suffoquait. Il est descendu pour aller leur dire alors de l’arrêter. Ils ont reculé un peu…par la suite ils l’ont laissé continuer. C’est extraordinaire, son véhicule est là », a confié ce proche de Cellou Dalein Diallo.

L’opposant va animer un point de presse tout à l’heure. Interrogé, un responsable de la police n’a pas voulu réagir par rapport à ces violences indiquant que des enquêtes seront menées autour.

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Samedi 16 Février 2019 à 15:00