Conakry : Après 7 ans de détention, Fatou Badiar va retrouver sa famille…

Grâce présidentielle
Fatou Badiar
Fatou Badiar

CONAKRY-Graciée ce lundi 31 décembre par le président Alpha Condé, dame Fatou Badiar Diallo ne sera pas libre ce mardi 1er janvier 2019. Madame Diallo et ses compagnons de la maison centrale ayant bénéficié de la clémence du Chef de l’Etat vont devoir attendre au moins jusqu’à demain pour rejoindre leurs les familles respectives. 

Leurs proches étaient pourtant impatients de les revoir. Mais ils vont devoir s’armer encore un peu de patience. Car certaines formalités doivent être impérativement réglées avant leur libération. C’est du moins ce que nous a confié ce mardi 1er janvier 2019 un responsable de la maison centrale. 

« Il y a une procédure à suivre avant de procéder à leur libération. Aujourd’hui étant une journée fériée, on ne peut pas remplir les formalités. Donc, il va falloir attendre demain qui est un jour ouvrable pour enclencher le processus », a confié à un de nos reporters une source basée à la maison centrale. 

Le président de la république a gracié plus de 200 personnes ce lundi dont trois condamnés dans l’affaire de l’attaque de sa résidence privée en 2011. Ce matin à la sûreté urbaine de Conakry, l’atmosphère était plutôt calme. 

Un proche de Dame Fatou Badiar Diallo qui a été joint par Africaguinee.com, s’est montré plus prudent sur cette grâce.

 « Je me réserve d’abord de tout commentaire jusqu’à ce que je la revois à la maison », a indiqué notre interlocuteur.

A suivre… 

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 01 janvier 2019 à 19:22