Mamadouba Tawel Camara tranche : ‘’je suis député du RPG arc-en-ciel…’’

Elections locales
Mamadouba Tawel Camara
Mamadouba Tawel Camara

BOKE-Alors que beaucoup le donnait comme partant dans les rangs du parti au pouvoir pour rejoindre l’UFDG de Cellou Dalein Diallo, le député Mamadouba Tawel Camara vient de trancher. Le nouveau maire de Boké précise qu’il demeure bel et bien du RPG arc-en-ciel. 

« Au communal  je ne parle pas de parti  politique. Je suis un conseiller élu pour Boké et Boké c’est notre parti, nous devons développer Boké. C’est notre mission.  Quand on dit que j’ai eu le soutien du RPG, de l’UFDG ou de ceci ou cela ce n’est pas ça ma logique. C’est Boké qui a voté pour moi tous ces conseillers sont de Boké. On est des voisins, des beaux et on se connaît. Chacun connait qui peut faire  quoi dans cette préfecture-là chacun le sait.  J’ai été élu par mes frères conseillers de Boké(…) Boké  ce n’est pas l’UFDG,  que les gens cessent de faire des commentaires. Je vois cela sur internet cela  m’énerve. C’est Boké qui a voté pour moi, j’ai eu 9 conseillers. J’ai dépassé  même l’UFDG à Boké de plus de 100 voix. Donc j’ai la majorité de Boké », a martelé le nouveau maire de Boké, qui précise qu’il reste député du  RPG arc-en-ciel.

Mamadouba Tawel Camara prévient qu’à l’élection du Conseil régional, il souhaiterait qu’un fils de Boké soit aussi élu à la tête. « Quand l’élection va arriver nous souhaiterions  que le président du Conseil régional soit  bien un fils de Boké », a-t-il avancé. 

A la question de savoir pourquoi l’accord signé entre l’UFR et le RPG n’a pas été respecté, M. Camara n’a pas mâché ses mots. Il révèle qu’il a été frustré par les accords signés entre Sidya Touré et le camp d’Alpha Condé, sans avoir été consulté. 

« J’ai été  candidat du RPG arc-en-ciel et j’ai fait la campagne. Depuis 10 ans je suis sur ce chemin. J’ai fait ma campagne et j’ai été élu par les populations de Boké. Ça été dit pendant la campagne. Je ne dois pas me battre pour être maire et qu’on se sert de moi pour faire  gagner le parti et qu’on donne à quelqu’un d’autre. Je n’avais  pas ma photo parmi les sept candidats. Cela a compliqué ma campagne  malgré tout cela,  je suis sorti premier avec les neuf conseillers.  J’ai 130 voix de plus  à  mon actif. Voyant tous les efforts que j’ai faits et  Boké que j’ai aujourd’hui en commun avec mes frères, sœurs et parents pour le souci de son développement depuis 2010  j’ai commencé à me battre.

Les communales arrivent, je me suis battu même avec les caciques du RPG arc-en-ciel, mais à cause de mon frère Alpha Condé qui est né à  Boké, nous accompagnons pour sauver son honneur. Je me suis battu. Un accord se fait à Conakry et  je n’ai pas été consulté, nos frères du RPG arc-en-ciel qui nous aident à Boké n’ont pas été consultés on voit comme ça sur internet des accords. Nous avons été frustrés. (…) Dire qu’il y a un protocole pour qu’on soutient Paul ou Pierre pour le conseil régional ça ce n’est pas encore arrivé. Pour le moment nous parlons de la commune de Boké », a tranché le député maire.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Mardi 16 octobre 2018 à 19:42