Kindia toujours sous tension : de nombreux blessés et des dégâts matériels importants…

Violences à Kindia
Violences à Kindia
Violences à Kindia

KINDIA-La ville de Kindia est toujours sous tension au lendemain de l’installation du conseil communal à l’absence de l’opposition (les élus de l'UFDG, ndlr). Alors que le bilan des violences de ce lundi 15 octobre fait état plusieurs blessés dont certains dans un état critique, la tension ne faiblit pas.

Des heurts ont encore éclaté ce mardi 16 octobre entre partisans de l’opposition en colère et des agents de maintien d’ordre dans le quartier Wondima, dans la commune urbaine où les violences sont concentrées depuis hier. Certaines artères de la route sont barricadées par des jeunes qui protestent contre le non-respect de l’accord politique du 08 aout dans la mise en place de la mairie. Les forces de l’ordre sont visibles un peu partout.

Une source hospitalière qui a été interrogée par un de nos journalistes présent à Kindia a confié que six (6) blessés dont deux gendarmes ont été admis à l’hôpital. Les blessés étaient à la chirurgie de l’hôpital régional de Kindia, nous a-t-on précisé. Pendant les accrochages, des blessés de part et d’autres ont été enregistrés, alors que des interpellations sont effectués dans les rangs des manifestants. Au marché qui fait face à la commune urbaine, plusieurs tables appartenant à des commerçants ont été brulées, quelques boutiques saccagées.

Lire aussi-Kindia : le cortège des travailleurs de l’APIP attaqué…

Le domicile de Abdoulaye Bah aurait également été attaqué par des gens non encore identifiés. Lui et ses partisans exigent le respect des accords du 8 Aout qui donnait la commune de Kindia à l’UFDG. Interrogé, la tête de liste de l’UFDG a promis qu’il n’acceptera pas ce qui s’est passé.

L’affaire ne restera pas sans suite...

« Nous sommes sidérés aujourd’hui qu’une élection communale qui se solde par la victoire parti et de son candidat débouche par un forcing politique. Le RPG a signé un accord de paix pour que la crise puisse finir, Kindia a été concédé à l’UFDG et Dubreka au RPG. A Dubreka l’UFDG a respecté la convention de Dubreka. A Kindia, ce qu’ils ont fait le monde a été témoin que la sécurité de Kindia a été complice d’une mascarade électorale, le candidat élu de Kindia qui a raflé 22 mille voix a été violenté avec 12 conseillers (…) ils ont introduit dans la salle le candidat Bangoura Mamadouba, pour que le RPG vote pour ce Monsieur. C’est une élection illégale, c’est une mascarade électorale et c’est honteux pour le pays. Kindia qui a voté massivement pour moi, on ne m’aime pas puisque je travaille. La population de Kindia n’a qu’à rester calme, mais l’affaire ne restera pas sans suite », a promis M. Bah alors que son rival Mamadouba Bangoura appelle à l’unité.

Je suis élu pour tout le monde...

«  Je suis élu pour tout le monde, je suis très content, je demande à la population le calme, la sérénité, que tout le monde se ressaisisse. Ma première mission c’est de voir la commune ce qui ne va pas, régler ça. Je me battrai par tous les moyens pour avoir la confiance de la population », a lancé le nouveau maire de Kindia. 

Aboubacar Sylla

Pour afrciaguinée.com

Tel : (00224) 620 23 76 85

 

Créé le Mardi 16 octobre 2018 à 14:17

TAGS