.

Mandiana: les forces de l’ordre "répriment" une manifestation (plusieurs blessés)

Facebook icon Twitter icon
Echos de nos régions
Des manifestants dans les rues de Mandiana
Des manifestants dans les rues de Mandiana

CONAKRY-La tension est vive depuis ce matin dans la préfecture de Mandiana, située en Haute Guinée. Plusieurs jeunes  sortis dans la rue pour exprimer leur ras-le-bol face au manque d’infrastructures dans leur localité ont été dispersés par les forces de l’ordre, faisant de nombreux blessés.

Cette préfecture de la région administrative de Kankan est presque coupée du reste du pays à cause de la dégradation très poussée des routes qui y mènent. Les usagers traversent un calvaire hors du commun.  Outre la défectuosité des routes, plusieurs ouvrages de franchissement ont cédé au poids de l’âge.  

 « Nous manifestons contre l’impraticabilité de la route Kankan-Mandiana et le non achèvement de la maison des jeunes. Nous souffrons énormément, la route est complètement dégradée », a confié n jeune manifestant joint au téléphone par un journaliste de notre rédaction.

Les manifestants ont été dispersés par les forces de l’ordre à coups de gaz lacrymogènes, a-t-on appris. Pour le moment il est difficile d'avoir le nombre de blessés. Mandiana est un bastion du parti au Pouvoir, le RPG arc-en-ciel où les manifestations contre le manque d’infrastructures sociales de base sont devenues récurrentes. Les effigies du parti au pouvoir ont été incendiées à certains endroits par les manifestants.

Cette préfecture n’est pas la seule à protester contre la non-réalisation de certaines promesses du Président Alpha Condé qui est à deux ans de la fin de son second mandat.

Nous y reviendrons !

 

Amadou Oury Souaré

Correspondant régional Africaguinee.com

A Kankan

 

Créé le Vendredi 14 septembre 2018 à 13:01

TAGS