.

Travaux Publics : les projets prometteurs du Ministre Moustapha Naité…

Facebook icon Twitter icon
Gouvernement guinéen
Moustapha Naité, Ministre des Travaux Publics
Moustapha Naité, Ministre des Travaux Publics

CONAKRY- Ce sont plusieurs projets prometteurs qui ont été annoncés ce mercredi 12 septembre 2018 par le Ministre guinéen des Travaux Publics. Moustapha Naité qui défendait son bilan des 100 jours passés à la tête du Département des Travaux Publics, a fait plusieurs annonces. 

Dans son exposé, le ministre des travaux publics s’est surtout focalisé sur les urgences qu’il a rencontrées dès après sa prise des fonctions. Ce sont entre autres les ponts qui se sont effondrés en cascade à l’intérieur du pays.  

« En 100 jours nous avons pu travailler sur l’amélioration et le renforcement du cadre institutionnel et organisationnel du ministère. Sur les urgences, nous avons identifié les actions qui devaient être menées pour faire face non seulement aux urgences qui se sont présentées à nous mais aussi se projeter sur les perspectives et les projets qui sont en cours. Il y a eu beaucoup de ponts qui ont cédé, nous avons fait face rapidement pour aller rapidement sur le terrain et trouver la solution sur ces ponts. Que ce soit Linsan, Kassonya, ou Kérouané qui doit être rapidement bouclé d’ici deux semaines, et les passerelles. Nous nous sommes aussi penchés sur l’élimination de quelques bourbiers sur les routes nationales qui empêchaient nos populations de circuler. Il y a un vaste programme d’urgence que nous sommes en train de finaliser. Il y a une équipe qui doit sortir à partir du 15 septembre pendant un mois sur tout le réseau routier national pour relever les niveaux de dégradation. Et on va lancer une vraie campagne pour la réhabilitation et l’entretien de ces tronçons », a annoncé le ministre Moustapha Naité. 

Abordant les perspectives, le ministre des travaux publics a affirmé que beaucoup de chantiers sont en vus. Il s’agit notamment du bitumage des routes nationales qui va démarrer au plus tard au mois de décembre 2018. Environ 860 kilomètres de route seront bitumées et plusieurs ponts seront rénovés pour faciliter la circulation à l’intérieur de la Guinée. 

« Vous avez environ 860 km de routes  qui vont être bitumées à partir d’octobre-novembre. La route Coyah-Mamou-Dabola, longue de 370 km, la route Dabola-Cisséla-Kouroussa (151km), PK63 de Kissidougou à Guekédou (18 km) et Guékédou à Kondébadou (35 km). Ce sont  des routes qui vont être totalement construites. Et vous avez Coyah-Forécariah-Farmoriah pour aller vers la Sierre Léone, longue de 75 km dont le financement aussi a été bouclé et les travaux doivent pouvoir démarrer au plus tard le mois de novembre ou décembre de cette année. Tous ces chantiers liés aux routes nationales vont démarrer plus tard ce mois de décembre par ce que les financements sont déjà obtenus, les contrats sont déjà signés pour ces entreprises, l’ordre de service va être délivré pour certains d’ici la fin de la semaine prochaine. Les travaux de la route Lola-Danané aussi ont démarré depuis quelques mois et qui vont  continuer pour relier la Côte d’Ivoire. Il y a aussi des ouvrages de franchissement pour lesquels nous avons lancé des études. Nous avons lancé des études sur 8 ouvrages de franchissement qui ont présenté des signes de fatigue énormes et nous pensons qu’avec nos partenaires avec lesquels nous sommes en train de structurer le financement, que très rapidement nous pourrons boucler cet aspect et réaliser le pont de Tanéné, le pont de Diassa qui se trouve sur la route de Kérouané, Diaragbéla qui se trouve dans Kouroussa, le pont qui se trouve entre Fria et Télémélé, le pont qui se trouve au centre de Faranah et un autre pont entre Mamou et Faranah que nous comptons pouvoir réaliser avec ce financement que nous allons mobiliser », a développé le chef du département des travaux publics.

Ce n’est pas tout ! Moustapha Naité précise que la voirie urbaine de Conakry aussi est concernée. Selon lui, les contrats sont signés et le financement est bouclé pour 66 km ainsi que les deux échangeurs qui vont être réalisés dans la capitale.

« La voirie urbaine de Conakry comme vous le savez est fortement dégradée. Aujourd’hui il est très difficile de se mouvoir mais nous avons signé avec l’entreprise Sibitec la réhabilitation de 66 km de voirie urbaine, l’agrandissement en 2x2 voies de Bellevue jusqu’au pont 8 novembre mais aussi la construction de deux grands échangeurs au km 36 et Kagbélen pour permettre de fluidifier le trafic comme l’a demandé le Président de la République au premier ministre chef du Gouvernement, et faire en sorte que les gens puissent se déplacer facilement dans Conakry. Il y a 12 autres km de voirie urbaine pour lesquels nous avons signé, qui vont nous permettre de fluidifier davantage la circulation dans Conakry. Donc il y a beaucoup de projets qui sont annoncés dont certains les financements sont bouclés, les contrats signés et nous avons mis un mécanisme de suivi qui nous permettra d’ici novembre (…) la mobilisation va commencer pour les entreprises. Nous allons veiller à ce que les choses se fassent très rapidement. Parce que les obligations liées au bouclage des financements de notre côté est déjà fait », a-t-il ajouté. 

L’autre annonce faite par le Ministre Moustapha Naité est relative à l’instauration d’un système de pesage pour tous les véhicules poids lourd afin de protéger davantage les routes nationales.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 13 septembre 2018 à 14:21