.

Cellou Dalein révèle : « pourquoi Alpha Condé en veut à Kèlèfa Sall… »

Facebook icon Twitter icon
Politique
Cellou Dalein Diallo, leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée
Cellou Dalein Diallo, leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée

CONAKRY-Menacé de destitution par ses pairs de la Cour Constitutionnelle, Kéléfa Sall vient de bénéficier d’un soutien majeur. Il s’agit de celle de l’opposition dirigée par Cellou Dalein Diallo qui promet d’utiliser tous les moyens légaux pour défendre le président cette institution.

Huit des neuf membres de la cour viennent de retirer leur confiance à M. Sall qu’il accuse de gestion opaque. L’opposition dénonce une cabale montée de toutes pièces pour faire un juge intègre. Cellou Dalein Diallo prévient l’origine des ennuis de Kéléfall viennent d’ailleurs. Son opposition au troisième mandat.  

« Il s’agit d’un harcèlement qui ne vise que monsieur Kéléfa Sall dont la position contre le troisième mandat est affirmée et assumée », dénonce Cellou Dalein Diallo, selon qui l’actuel président de la Cour Constitutionnelle est vu comme un obstacle qu’il faut dégager avant de faire sauter le verrou qui se trouve dans la constitution. 

Nous ne voulons pas de troisième mandat…

« Il n’y a aucun autre objectif si ce n’est que ça. Depuis qu’il a dit qu’il ne fallait pas que monsieur Alpha Condé écoute les sirènes révisionnistes et que c’était son deuxième et dernier mandat, on cherche à lui créer des problèmes », martèle le Chef de file de l’opposition qui rappelle que les dispositions relatives à la durée et au nombre de mandat ne sont pas modifiables. 

Lire aussi : La Cour Constitutionnelle dans la tourmente : Kéléfa Sall sur une chaise "éjectable" ?

« L’opposition se battra pour que ces dispositions soient respectées par tous les moyens (…). L’opposition républicaine a décidé d’exprimer sa solidarité et de  soutenir monsieur Kéléfa Sall. On s’est engagé à utiliser tous les moyens légaux pour défendre cet homme intègre qui a décidé de défendre la Constitution de la république. Parce que nous ne voulons pas de troisième mandat », a averti Cellou Dalein Diallo. 

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 13 septembre 2018 à 11:26