.

Telliano en colère contre Cellou : « Ce qui est arrivé à Sidya, c’est ce qui m’arrive… »

Facebook icon Twitter icon
Politique
Jean Marc Teliano
Jean Marc Teliano

CONAKRY-Jean Marc Teliano est en colère ! Le leader du Rassemblement pour le Développement Intégré de la Guinée (RDIG) n’est pas content de son allié Cellou Dalein Diallo. Le parlementaire reproche au leader de l’UFDG de l’avoir « mal récompensé ». 

Le courroux de l’ancien ministre de l’agriculture vient du fait que le chef de file de l’opposition ne l’a pas soutenu pour contrôler certaines mairies dans ses fiefs. Il promet d’en tirer les conséquences. « Cellou Dalein ne m’a rendu la monnaie. Je suis très mal récompensé, mais le parti tirera les conséquences », a prévenu le leader du RDIG. 

Jean Marc Téliano explique que jusqu’à présent il ne parvient pas à obtenir un accord avec l’UFDG. « On n’a aucun accord. Je suis toujours à l’attente de voir ce que le Chef de file de l’opposition va enfin décider (…). J’ai fait des propositions, mais le problème qui est là (…) l’UFDG qui est mon allié depuis 2013 donne des consignes à ses conseillers d’accompagner un autre parti avec lequel on n’a pas combattu durant tout le temps. C’est ce que je trouve déplorable et surprenant », martèle-t-il. 

L’opposant n’écarte pas l’éventualité d’un rapprochement avec le parti au pouvoir s’il ne s’entend pas le chef de file de l’opposition. 

« Il y a des endroits où j’ai deux conseillers, le RPG qui en a 14 me concède l’exécutif (…), jusqu’ici je n’ai pas obtenu d’accords avec l’UFDG. Il serait souhaitable qu’on ait un accord, mais si je ne trouve pas un accord avec l’UFDG, je suis obligé d’accepter la main tendue du RPG. Je n’aurais pas le choix, parce que la base est catégorique là-dessus. Si l’UFDG ne peut pas m’accompagner, moi j’aurais eu 20 conseiller à Labé ou à Dalaba ou Pita et que l’UFDG ait 2 conseillers, j’allais lui concéder. C’est le B A Ba d’une association, il faudrait que les uns et les autres acceptent le partage, a suggéré M. Téliano.

Il révèle que son alliance avec Cellou Dalein Diallo prévoyait que l’UFDG le soutienne aux élections communales. Mais aujourd’hui, il ne comprend pas le revirement de son allié qu’il dit avoir accompagné en 2015 à ses frais lors de l’élection présidentielle.  

« Vous m’avez vu accompagner Cellou (pendant la campagne), on a sillonné ensemble toute la moyenne Guinée…je l’ai fait à mes frais. Je n’ai pas tendu la main à quelqu’un. J’ai accompagné l’UFDG. Ce qui est arrivé à Sidya, c’est ce qui m’est arrivé. Tout le monde sait que ces élections sont purement communautaires, mais on ne peut pas le dire, mais c’est le visage que ça donne. Faya Milimono, c’est mon frère, c’est un adversaire politique, il est parti sur le terrain. Pensez-vous que Faya candidat, moi je soutiens l’UFDG, mais les 40% vont voter pour Faya parce que c’est communautaire. C’est ce qui m’est arrivé. Je crois qu’il (l’UFDG, ndlr) devait prendre conscience de ça et en tenir compte. Les accords que nous avions signés prévoyaient qu’il me soutienne aux communales, mais c’est le contraire qui s’est produit », a révélé M. Téliano.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 10 septembre 2018 à 17:02

TAGS