.

Razzagui Camara : « Les médecins m’ont dit que je risquais de faire un arrêt cardiaque… »

Facebook icon Twitter icon
Sport
Razzagui Camara
Razzagui Camara

GUINGAMP- C’est la descente aux ‘’enfers’’ pour l’international guinéen, Abdoul Razzagui Camara ! Ecarté des pelouses depuis décembre 2017, le ‘’virevoltant’’ ailier gauche du Syli National de Guinée ne chaussera plus les crampons, faute à un problème cardiaque diagnostiqué chez les Rouge et noir de l’En Avant Guingamp (EAG, club de ligue 1 française).

Abdoul Razzagui Camara, très déçu suite à l’annonce de cette nouvelle qui est tombée comme un couperet s’est confié chez nos confrères français de Foot Mercato.  Pour ce jeune footballeur de 28 ans qui est toujours sous contrat avec l’E A Guingamp, il est très douloureux et difficile d’arrêter sa carrière au moment où l’on s’attend le moins.

A lire aussi : Football: la carrière de Razzagui Camara menacée par une malformation cardiaque...

Que s’est-il réellement passé ?

‘’ Mon contrat avec Guingamp n’est pas rompu. Chaque année, nous faisons des tests cardiaques. J’ai fait mon test. Mais le cardiologue m’a dit qu’il y avait un truc bizarre, qu’il y avait un truc différent par rapport à l’année dernière. Donc sur le coup, tu te dis qu’ils vont juste faire deux-trois vérifications et ça va passer, ce n’est rien. J’ai fait une IRM qui s’est révélée ne pas être bonne. De là, j’ai fait des tests approfondis, des tests d’effort. Là aussi, ça n’allait pas trop. Ensuite, le club a commencé à parler avec le cardiologue de la Ligue, qui peut dire si oui ou non tu peux jouer. Donc eux aussi voulaient des tests approfondis. J’ai fait une série de tests pour le cœur. Et ce n’était pas bon non plus. Donc à partir de là, ils ont parlé entre eux et ils ont décidé que c’était dangereux pour moi de continuer à jouer au foot’’, s’est confié le natif de Mamou en République de Guinée.

Selon le footballeur, c’est un coup sur la tête, mais pour lui, cette épreuve qu’il traverse peut-être considérée comme ‘’un mal pour un bien’’.

‘’J’attendais la nouvelle depuis trois semaines. C’était très long. Je sortais de l’entraînement. J’essayais de savourer au cas où. Le docteur m’a appelé pour me dire que ce n’était pas possible de continuer. Je ne peux plus continuer à jouer au football car je risque de faire un arrêt cardiaque ou de mourir sur un terrain comme cela a pu arriver à d’autres joueurs. Il faut passer à autre chose, même si c’est dur à accepter’’, a regretté l’ancien sociétaire de Majorque en Espagne.

Dans ses explications, Razza a indiqué qu’en guise de soutien, le club de Guingamp a tout de même promis de ne pas le lâcher.

‘’ Le club m’aide de plusieurs façons. Je dois faire des choses administratives. Ils sont là pour moi. Le président (Bertand Desplat) est vraiment là pour me soutenir. Il est proche de moi. Si j’ai besoin de lui ou du club, je sais qu’ils seront là’’, a-t-il dit.

La suite de sa carrière ?

‘’Aujourd’hui, j’ai envie de découvrir d’autres côtés du foot. J’ai d’anciens coaches que j’ai eus qui m’ont appelé. Des présidents m’ont appelé aussi. Peut-être que j’irais à leur côté pour apprendre, et un jour je saurai vraiment ce que je veux faire’’, annonce Abdoul Razzagui Camara.

Le 25 août, l’EAG a publié un communiqué dans lequel il était indiqué : « L’En Avant de Guingamp est aujourd’hui très triste d’annoncer que son joueur Razza Camara ne portera plus le maillot de l’EAG pour raisons médicales suite à un long processus d’examens qui viennent de rendre leur verdict.

Affaire à suivre….

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél.: (+224) 655 31 11 13

Créé le Dimanche 09 septembre 2018 à 11:53