.

Ousmane Gaoual répond à Kassory: « Dire que c’est à cause du pèlerinage…»

Facebook icon Twitter icon
Installation des Maires
Ousmane Gaoual Diallo, conseiller politique de Cellou Dalein Diallo
Ousmane Gaoual Diallo, conseiller politique de Cellou Dalein Diallo

CONAKRY- Ousmane Gaoual Diallo, député de l’opposition vient de répondre au Premier Ministre Kassory Fofana à propos du retard accusé dans l’installation des conseillers communaux à travers le pays !

Pour le parlementaire de l’UFDG (l’Union des Forces Démocratiques de Guinée) de la circonscription de Gaoual, le chef du gouvernement guinéen est à cours d’arguments quand il invoque le départ de certains candidats vers les lieux saints de l’Islam. Selon lui, l’explication la plus probable qu’il faut donner à ce retard dans l’installation des communes est la difficulté majeure du parti au pouvoir de désigner partout des têtes de listes.

‘’Dire que c’est à cause du pèlerinage à la Mecque que les élus n’ont pas été installés est un argument qui est rapide de la part du premier ministre. Dans la mesure où l’absence d’un conseiller communal n’empêche pas l’installation d’un conseiller communal, parce que nous pouvons avoir des votes par procuration, chacun d’entre nous est membre d’un parti politique ou d’une liste indépendante dont les membres sont connus. A défaut du titulaire, il peut déposer un mandat de procuration pour la prise en compte dans la désignation de l’exécutif de la commune, donc cela n’est qu’un argument rapide de la part du premier ministre’’, a déroulé ce député de l’opposition.

Selon le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo (président de l’UFDG),  là  où il faut pointer du doigt, ce sont les crises internes qui minent le parti au pouvoir en Guinée.

 ‘’ C’est la difficulté majeure du parti au pouvoir de désigner partout des têtes de listes (…), le RPG avait différé cette question hautement conflictuelle en son sein en refusant de designer les têtes de liste. Maintenant il faut faire le choix et cela génère des crises à l’intérieur du parti majoritaire, donc ils essayent de réguler ces crises là avant toute installation. Ceci est l’explication la plus probable qu’il faut donner à ce retard dans l’installation des communes’’ a-t-il dénoncé.

Pour Ousmane Gaoual Diallo, les autorités veulent   s’assurer d’une marge de manœuvre conséquente dans l’installation de l’exécutif au sein de ces circonscriptions électorales.

‘’ Le gouvernement a tout fait pour transformer lors de ces  élections des élus en marchandises et en se donnant le pouvoir d’acheter tel ou tel élu pour qu’il fasse défection de la liste dans laquelle il a voté pour installer des maires qu’ils ont choisi (…), c’est donc ce marché un peu bizarre  que le gouvernement est entrain de développer en Guinée pour retarder toute installation. Ce qui est tout à fait condamnable par nos lois’’, a regretté le député de Gaoual.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel: (+224) 655 31 11 13

Créé le Samedi 08 septembre 2018 à 18:52