.

Angleterre/Belgique: A 6ans, Mohamed Barrack Diallo au coeur d'une polémique...

Facebook icon Twitter icon
Immigration
Hawa Keita et son fils Mohamed Diallo-Photo: BBC
Hawa Keita et son fils Mohamed Diallo-Photo: BBC

LONDRES-A 6 ans, Mohamed Barrak Diallo est déjà au coeur d'une vive polémique. Parti en vacances en Belgique, ce jeune britannique d'origine guinéenne est tout simplement...bloqué à l'aéroport de Bruxelles suite à l'annulation de son passeport britannique!

Sa mère Hawa Keita d'origine guinéenne vit à Sheffield. Mohamed Barrak Diallo s'est vu refusé son retour en Angleterre alors qu'il s'apprétait à monter dans un avion à l'aéroport de Bruxelles.

Interrogé par nos confrères de la BBC, Mohamed a déclaré vouloir "retourner chez sa mère

Selon nos informations, le jeune Diallo qui est né à Leeds était considéré comme citoyen britannique avant la révocation de son passeport jugé "non valide" par les autorités britanniques.

Le ministre britannique de l'intérieur s'est défendu que la mère de Mohamed était informée de cette révocation depuis mars 2018. Une version rejetée par celle-ci qui affirme qu'elle n'a reçu aucun courrier concernant cette décision.

Selon la loi sur la nationalité britannique, "un enfant né sur le sol britannique ne peut obtenir la citoyenneté que si l’un de ses deux parents la possède, ou s’ils ne la possèdent pas, s’il l’un des deux parents vit dans le pays avec une autorisation de résidence permanente". Malheureusement, à la naissance son fils, la mère du jeune Bangoura était mariée à un homme qui ne possédait pas la "résidence permanente".

A Londres, dès voix s'élèvent déjà au sein de la clssse politique pour dénoncer cette affaire. La députée européenne britannique Catherine Bearder a exigé le retour sans délai du jeune Diallo qui doit retourner à l'école. Selon cette élue démocrate, le dossier sera traité "après le retour du jeune Diallo auprès de sa mère en Angleterre".

Aux dernières nouvelles, Mohamed Diallo est toujours bloqué en Belgique et sa mère ne peut le rejoindre de peur de quitter définitement l'Angleterre.

A suivre...

Africaguinee.com

Créé le Samedi 08 septembre 2018 à 6:56