Alpha Condé : « Si un travailleur du port est licencié venez bruler le palais présidentiel… » (DG port)

Port de Conakry
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY-La Directrice Générale du Port Autonome de Conakry sort de son silence sur l’affaire Abayrak. Hawa Keita a déclaré ce lundi 03 septembre que c’est le président Alpha Condé qui l’a ordonné de signer ce contrat avec la société turque Albayrak, a appris africaguinee.com. 

Alors que la contestation des travailleurs du port ne faiblit pas, depuis la signature de cette concession jugée opaque, la première autorité du port s’est justifiée ce lundi. 

 « Je n’ai jamais dit qu’il faut l’avis du Président de la République pour vous rencontrer. Je reconnais que c’est lui qui m’a nommé au port. Mais j’ai dit que je ne peux pas le braver. Si le président demande que je signe un contrat, qui a fait l’objet d’examen, depuis le début de l’année on est avec ce contrat. Nous avons apporté toutes les observations que nous pensions, nous avions déposé  au niveau de la présidence. D’autres observations ont été prises en compte. Aujourd’hui, si le président m’appelle de venir signer un contrat et que certaines observations ont été prises en compte dans le contrat, je ne peux pas refuser. Je ne peux pas mieux savoir ce qui est bon pour ce pays que le président», s’est justifié Dame Hawa Keita.

La Directrice Générale du port précise également que tous les emplois seront sécurisés. « Mon problème, je dois me battre pour l’emploi des travailleurs du port. Cela a été toujours notre cheval de bataille.  Mais dire que le président n’a pas le droit de donner le port à une société qui veut l’aider dans le développement et la modernisation, cela ne révèle pas du port », soutient-elle

Madame Hawa Keita rassure que  Albayrak sera comme Bolloré et promet que ce contrat va générer assez d’emplois au lieu d’en supprimer.

« J’aurais souhaité qu’on s’intéresse à nos emplois et qu’on soit patient et on attend. On dit que le port sera développé, il y aura de nouveaux emplois. L’autorité du port ne va pas disparaitre. Si elle disparait qui va concéder le port ? C’est nous qui avons concéder une partie à Bolloré, à Rusal, à CBK et une partie sera concéder à l’Albayrak. Albayrak sera comme Bolloré, RUSAL et CBK. Le port ne va pas disparaitre c’est sûre. C’est le port qui va gérer toutes ces sociétés et le port aura son personnel. Et une partie sera affectée à Albayrak et l’autre partie par le port », a-t-elle rassurée. 

Les turcs ne sont pas fous pour prendre les turcs et venir les mettre au port, martèle-t-elle, indiquant que c’est dans l’effectif du port que ceux  qui resteront avec eux seront engagés. Après l’effectif restant travaillera avec l’autorité portuaire, a promis madame Keita.  

« Aucun emploi ne sera supprimer au contraire, les emplois sont sécurisés. On commence par le personnel. On est plus de  700 employés au port. Je ne vois pas comment laisser ces gens et aller prendre d’autres. Il faut qu’on veille à ce que l’intérêt de chacun soit sauvegardé dans le contrat. Quand le syndicat a été reçu pour la première fois au palais par le Chef de l’Etat, le premier point à l’ordre du jour était la garantie de vos emplois.  Le président a dit au Syndicat que si un travailleur est licencié venez brûler le palais de la présidence. Il l’a dit pour vous mettre en confiance. Sinon il n’a pas besoin de le dire. S’il dit l’emploi est garantie, pour vous rassurer d’avantage  vos emplois seront garantie jusqu’à preuve de contraire. Le contrat n’est pas destiné seulement aux travailleurs du port, il est large et est au-dessus de nous tous. C’est le gouvernement qui a décidé ainsi. C’est un problème de l’Etat. Les turcs qui doivent arriver c’est dans l’intérêt supérieur de la nation. Les 80% des recettes du port qui alimentent le budget national », indique Mme Hawa Keita, alors que le syndicat des travailleurs du port annonce une nouvelle manifestation le 13 novembre. 

 

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 14

Créé le Mardi 04 septembre 2018 à 11:26