.

Sidya Touré : « Il faut mettre fin au calvaire des pèlerins… »

Facebook icon Twitter icon
Calvaire des pèlerins à Conakry
Sidya Touré, leader de l'UFR
Sidya Touré, leader de l'UFR

CONAKRY-Les candidats guinéens au pèlerinage à la Mecque viennent de bénéficier d’un soutien de taille, alors que plus de mille d’entre eux sont bloqués à Conakry depuis une semaine.

Au centre islamique de Donka où ils sont rassemblés, la colère mêlée de crainte de rater ce voyage si important pour le musulman, se lit sur les visages des candidats qui ne savent à quel saint se vouer. Cette situation interpelle le président de l’UFR qui demande à l’Etat de mettre fin au calvaire des pèlerins. « Mettez fin au calvaire des pèlerins guinéens », a appelé Sidya Touré dans un Tweet.

Cette année encore l’organisation du Hadj, cinquième pilier de l’islam, a été marquée par un amateurisme notoire de la part des autorités. Pourtant l’Etat a exigé plus de 40 millions de francs guinéens aux candidats qu’ils ont payés et remplis toutes formalités liées au voyage. 

Lire aussi : Les pèlerins se fâchent : ils menacent de descendre dans la rue…

Ce mercredi Ansoumane Condé Président de la commission nationale d’appui à l’organisation du Hajj accompagné par le secrétaire général des affaires religieuses, a annoncé que des dispositions sont prises pour permettre aux candidats de voyager très rapidement. 

« Il restait quatre(4) vols, alors nous sommes rentré en discussion avec la compagnie Éthiopie Airlines. Aujourd’hui, ils ont tenu un staff en Éthiopie. Finalement il y a un Boeing 767 qui était destiné à un vol commercial qui va arriver ici soit la nuit ou au petit matin et qui va partir avec les premiers pèlerins demain matin. Donc il y a trois (3) autres vols qui vont suivre. Ça aujourd’hui c’est garantie. Et le dernier convoi est prévu maintenant le 14 août », a-t-il assuré. 

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africauinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 09 août 2018 à 11:47

Facebook icon
Twitter icon
Google icon