.

Labé : plusieurs quartiers touchés par des inondations….

Facebook icon Twitter icon
Société
Des inondations dans plusieurs quartiers de Labé
Des inondations dans plusieurs quartiers de Labé

LABE- Des cas d’inondations ont été signalés dans plusieurs quartiers de la commune urbaine de Labé suite aux grandes pluies qui se sont abattues ces derniers jours dans la cité de Karamoko Alpha.

Les quartiers de Doghora et de Daka, tous situés non loin de la rivière Doghorawol, ont été touchés par la montée des eaux. 

« A 17 heures ce mercredi la montée des eaux a surpris tout le monde ici, la rivière a débordé pour toucher les boutiques à la gare routière ici. L’eau est rentrée dans presque toutes les boutiques, heureusement les gens étaient là pour évacuer certaines marchandises. Un véhicule a failli être emporté par les eaux, il a fallu l’aide des gens ici qui ont utilisé des cordes pour le canaliser », a témoigné Ibrahima Diallo, marchand à la gare routière de Doghora que nous avons trouvé en train d’évacuer l’eau de sa boutique

Des citoyens de Doghora accusent régulièrement la commune d’avoir permis la construction des boutiques près de la rivière. Ce qui selon eux fait peser une menace perpétuelle pour leurs habitations.

« Chaque année nous attendons l’eau dans nos concessions depuis que la gare routière a été installée ici c’est des problèmes. C’est sur le lit de la rivière que ces boutiques avec ses tonnes de béton sont construites, c’est nous les victimes collatérales, l’eau qui est barrée vient directement dans nos concessions, tant qu’il pleut on ne dort pas. On s’est plaint partout, mais on a pas eu de solution. C’est la commune qui est responsable. Nous ne pouvons pas dormir tant qu’il pleut de peur d’être surpris par les eaux ; c’est difficile de vivre ainsi », a dénoncé un jeune du quartier Doghora

Les riverains du pont qui sert de jonction entre le quartier Daka et le carrefour Bilaly ont encore les pieds dans l’eau. Ce mercredi 8 août 2018, aux environs de 22h, plusieurs concessions situées au bord de la rivière étaient encore remplies d’eau, obligeants les occupants à trouver refuge ailleurs.

« Ici vous ne trouvez personne, les eaux ont fait partir les gens, les cours sont remplies y compris les maisons. Aucune âme ne peut vivre ici pour le moment, c’est le matin que nous saurons l’étendue des dégâts causés par les eaux » a confié un mécanicien dont le garage se situe dans les parages.

D’autres sources aussi nous confient que certaines familles du secteur Sassé dont les habitations sont à deux pas de la rivière Sassewol ont été surprises par les eaux en début de soirée ce mercredi. 

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tél. (00224) 664 93 45 45

Créé le Jeudi 09 août 2018 à 11:38

TAGS