.

Kidnapping : un enfant enlevé à Pita par des inconnus…

Facebook icon Twitter icon
Insécurité

LABE- Le phénomène d’enlèvement et de rapt d’enfants va crescendo en Guinée. Le jeudi 02 août dernier, un jeune garçon originaire de Labé a été enlevé dans la préfecture de Pita par des inconnus avant d’être retrouvé dans la sous-préfecture de Linsan (Kindia). Avec l’implication de la police le garçon a été rendu à sa famille ce lundi 6 août 2018 à Labé, mais il n’y a encore aucune trace de ses ravisseurs.

« Nous ne savions pas que notre enfant a été victime d’enlèvement parce que nous ne vivons pas ensemble. C’est pourquoi nous n’avons pas su. Il est chez sa tante au quartier Pounthioun, il est marchand ambulant. Nous pensions qu’il était en ville, sa tutrice aussi pensait qu’il était avec nous ici. Il a fallu l’appel de la police de Mamou pour nous informer de ce qui s’est passé »,a expliqué Mamadou Sadio Barry, le père du jeune garçon.

La victime Ousmane Barry âgé de 16 ans, fraichement rentré dans sa famille au quartier Ndiolou dans la commune urbaine de Labé, a pu expliquer sa mésaventure : « J’ai été enlevé le jeudi passé à Pita aux environs de 16 heures, je revenais d’un marché hebdomadaire où j’étais parti vendre des sacs d’écoliers.  Au bord de la route je cherchais un taxi pour rentrer à Labé. Quelqu’un est venu garer sa voiture à côté de moi en me demandant où je souhaitais aller. Je lui ai dit que je vais à Labé. Il m’a dit que le transport est à 10000gnf. J’ai payé l’argent avant de m’embarquer. Une fois à bord du véhicule, j’ai remarqué qu’il y avait une fille, deux hommes et deux garçons plus le chauffeur. Ils ont pompé quelque chose qui ressemblent à du parfum. En ce moment le véhicule était vraiment en direction de Labé. Mais à partir du marché de bétails, j’ai senti une faiblesse en moi. Je ne pouvais rien. J’ai dormi d’ailleurs. A mon réveil, j’ai vu qu’ils cherchaient à se frayer un chemin au niveau d’une rivière pour continuer. C’est là que j’ai profité pour descendre. Je suis allé informer des hommes en tenue qui étaient tout près. Le temps pour eux de venir vers la voiture, ceux qui m’ont enlevé étaient déjà partis. C’est en ce moment qu’ils m’ont dit ici c’est Linsan. Ils m’ont retourné à Mamou le même jour  la nuit. La police voulait parler avec mes parents mais le numéro de ma mère n’était pas joignable. C’est le samedi qu’ils sont entrés en contact avec elle. La police m’a aidé pour revenir à Labé », a témoigné la victime.  

C’est en début de soirée de ce lundi 6 août 2018 que le jeune garçon a regagné sa famille. 

Sa mère explique dans quelles circonstances, il a été saisi de l’enlèvement de son enfant.   

« C’est hier que j’ai reçu un appel de Mamou. C’était la police, on m’a demandé si je connais un enfant du nom d’Ousmane Barry, j’ai confirmé que c’est mon enfant, ils m’ont dit qu’il a échappé des mains d’un réseau de kidnappeurs. Et donc  d’aller le chercher à Mamou. Mais nous ne disposions d’aucun moyen pour effectuer le déplacement. Un syndicaliste nous a aidés, nous avons transféré le transport et certains frais. En début de soirée de ce lundi 6 Aout, mon fils est revenu »a expliqué la mère de la victime Mme Houssainatou Barry.

Joint au téléphone par un journaliste de notre rédaction, l’inspecteur de police Alpha Bangoura en service au commissariat de Mamou a souligné que c’est grâce à la collaboration du syndicat et les services de sécurité que le garçon Ousmane Barry a pu être retrouvé.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tél. (00224) 664 93 45 45

Créé le Mardi 07 août 2018 à 12:55

TAGS