.

Guinée : le Gouvernement veut une meilleure approche de gestion des finances de l’Etat…

Facebook icon Twitter icon
Gouvernement guinéen
Dr Ibrahima Kassory Fofana, le Premier Ministre guinéen
Dr Ibrahima Kassory Fofana, le Premier Ministre guinéen

COANKRY-Dans le cadre de la vulgarisation des dispositions de la nouvelle législation financière de la Guinée, un atelier gouvernemental a été organisé dans ce sens ce samedi 4 août 2018 sous la houlette du premier ministre chef du Gouvernement guinéen.

Placé sous le thème, ‘’Processus d’élaboration et d’Adoption du Budget de l’Etat’’, cet atelier, selon le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana s’inscrit dans le cadre de la Gouvernance des finances publiques ayant pour objet de définir les conditions de formulation de la politique budgétaire, les modalités de préparation des lois de finances et les règles de discipline et de transparence budgétaire.

‘’ Cet atelier s’inscrit dans la continuité du déroulement du calendrier budgétaire en prélude aux conférences budgétaires après la transmission de la lettre de cadrage. En effet, dans le souci d’une meilleure présentation budgétaire, le projet de loi de finances 2019 est élaboré conformément à la nouvelle nomenclature budgétaire, en application des articles 18 et 19 de la Loi Organique Relative aux Lois de Finances (LORF). Cette présentation permet d’accroître la lisibilité et la transparence des informations budgétaires. Je tiens à rappeler que le cadrage budgétaire et le cadre de dépenses à  moyen terme ont fait l’objet de concertation au sein du gouvernement et soumis à un 

Débatd’Orientation Budgétaire(DOB) organisé les 20 et 21 juillet 2018 avec la participation des acteurs du secteur privé et de la société civile’’ a expliqué le chef du gouvernement guinéen.

 

Aux dires du Premier Ministre, ce débat a permis au Gouvernement de présenter les grandes orientations de la politique de finances publiques et les priorités budgétaires pour la période 2019-2021 en adéquation avec le cadrage macroéconomique tel que développé dans le document de programmation budgétaire pluriannuelle.

Ainsi pour  Docteur Kassory Fofana, la lettre de cadrage budgétaire a permis de notifier aux ministres les projections du cadrage budgétaire qui fixent, pour les trois années à venir, le niveau des enveloppes de dépenses budgétaires pour chaque ministère et institution.

 

Pour  lui, l’exercice 2019 pour l’ensemble des ministères sont invités à présenter leurs projets de budgets sur la base du Cadre de Dépenses à Moyen Terme sectoriel (CDMT).

 

Ismaël Dioubaté ministre du Budget  a rappelé que cet atelier gouvernemental est organisé à un moment crucial du processus d’élaboration du budget de l’Etat pour l’exercice 2019.

‘’C’est un réel plaisir pour mon ministère d’organiser à la demande du premier ministre chef du Gouvernement cet atelier gouvernemental à un moment crucial du processus d’élaboration du budget de l’Etat pour l’exercice 2019. Comme vous le savez, le processus du budget de l’Etat est récurrent chaque année, il est encadré par la constitution et par la loi organique relative aux lois des Finances complétées par le texte d’application sous forme de décret et arrêté’’ a expliqué le chef du département du budget. 

Dans son speech de présentation, le ministre Ismaël Dioubaté a indiqué que cet atelier vient à point nommé puisque le gouvernement guinéen est  pratiquement en début de conférence budgétaire. 

‘’Je voudrais exhorter l’ensemble des membres du gouvernement qu’ensemble nous devons améliorer le processus budgétaire pour le conformer aux normes standards internationaux en tenant compte de la lettre de mission que nous a assigné le premier ministre chef du gouvernement’’ a-t-il indiqué.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel: (+224) 655 31 11 13  

Créé le Dimanche 05 août 2018 à 11:50