Effroi après une série de meurtres de femmes

Ouganda

Les corps d'une trentaine de femmes, parfois démembrés, ont été découverts dans le sud du pays. L'inquiétude monte au sein de la population.

Une série de meurtres de femmes, aussi mystérieux que macabres, perpétrés depuis quelques mois dans le sud de l'Ouganda suscite l'effroi des habitants. Ces derniers organisent des patrouilles citoyennes. Les autorités réfutent, elles, l'hypothèse d'un tueur en série.

L'ex-chef de guerre jugé à La Haye

«Nous n'arrêtons pas de trouver des corps. C'était une fois par mois, puis une fois toutes les deux ou trois semaines et enfin chaque semaine», constate Rose Nakasinge, une agricultrice d'âge mûr. «Il fallait que l'on fasse quelque chose».

Depuis mai, les corps affreusement mutilés d'au moins 20 femmes ont été retrouvés dans deux zones du comté de Wakiso. Les victimes étaient pour la plupart jeunes. Beaucoup d'entre elles ont été violées et étranglées. Certaines avaient des parties du corps démembrées.

À la fin août, la police avait annoncé avoir arrêté plus de 30 personnes et inculpé treize d'entre elles pour «meurtre et terrorisme». Mais elle n'a rendu public aucun élément. Et les meurtres ont continué, forçant la population locale à intervenir.

20minutes

Créé le Mardi 19 septembre 2017 à 10:40