Crise à la CENI : les commissaires menacent de passer à la vitesse supérieure…

Crise à la CENI

CONAKRY- Jusqu’où iront les Commissaires de la Commission Electorale Nationale Indépendante qui ont « destitué » récemment leur Président Bakary Fofana?

Alors que ce dernier a qualifié cette décision de nulle et de nul effet, les commissaires menacent de passer à la vitesse supérieure. Selon nos informations, un courrier a déjà été adressé au Ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation. Dans cette correspondance, ces commissaires, avec à leur tête Maître Salifou Kébé, le nouveau « patron » de l’institution électorale, ont informé le Département dirigé par le Général Bouréma Condé de la destitution de Bakary Fofana. L’organisation de la cérémonie de prise de fonction a également été demandée par ces commissaires.

« Si jusqu’à la fin de cette semaine nous n’avons rien de nouveau avec le Ministère de l’Administration du territoire, nous allons organiser la cérémonie de prise fonction », a confié à notre rédaction un commissaire de la CENI.

Bakary Fofana se rend régulièrement à son bureau. Il n’est cependant en contact avec aucun des commissaires. Son véhicule de service ne lui a pas encore été retiré. L’équipe de gendarmes qui assurent sa sécurité est pour le moment maintenue.

Cette crise au sein de la CENI compromet davantage la tenue des élections locales avant la fin de cette année.

A suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 18 juillet 2017 à 14:09