Confidences de Sidya Touré : « pourquoi j’ai accepté d’être nommé Haut Représentant… »

Politique

CONAKRY-Le leader de l’union des forces républicaines a révélé ce samedi 20 mai 2017 les raisons qui l’ont poussé à accepter d’être nommé par Alpha Condé au poste de Haut Représentant. Sidya Touré, qui s’exprimait devant ses partisans, a indiqué que c’est pour éviter une situation pouvant aboutir à une déstabilisation de la Guinée. L’ancien premier ministre a expliqué qu’en acceptant cette nomination, il avait posé une condition au Chef de l’Etat : que ce soit sans salaire.

Explications…

«  En 2010 tout le monde a vu le résultat des élections. Ce sont ces résultats qui ont entraîné notre positionnement avec l’UFDG au second tour. Nous avons fait un chemin ensemble, mais nous nous sommes rendus compte que nous étions dans une voie sans issue. A un moment donné, les manifestations qu’on tenait avaient pris un caractère totalement hors politique. C’était des affrontements entre communautés. C’est en ce moment que j’ai décidé qu’on ne me verra plus sur le  capot  d’un véhicule. Parce que la tournure que prenaient les évènements, n’étaient pas en conformité avec le souhait que j’avais d’aider la Guinée à se développer.

Nous avons pris du recul. Ensuite nous avons eu une rencontre avec le RPG. J’ai de très vieilles relations avec le Président Alpha Condé (…) nous ne partagions pas les mêmes opinions. Mais la perception que j’avais de la fragilité de notre pays, la manière dont certaines choses avançaient m’ont convaincu quand j’ai été contacté pour discuter de toutes ces questions, de tenter un rapprochement entre le RPG et l’UFR dans l’intérêt de notre pays.

La situation de notre pays est très difficile aujourd’hui. Imaginez que notre parti se rajoute à l’autre côté de l’opposition pour commencer encore de nouvelles manifestations, ça pouvait déstabiliser. Ce n’est pas mon souhait. J’ai décidé ce rapprochement en me disant que nous ne sommes pas dans le gouvernement, dans l’administration mais nous pourrons apporter notre pierre par un certain nombre de conseils.

C’est ainsi que cette proposition a été faite de nous nommer Haut Représentant du Chef de l’Etat. Mais j’ai insisté là-dessus ce sera sans salaire. Je crois que c’est une période dans notre pays où tout ça est très important. Nous l’avons fait parce qu’en tant qu’homme politique, c’est notre contribution à la stabilité du pays, pour faire avancer les choses.

Le président Alpha Condé tel que je le connais, vous pouvez parler longtemps avant que vous ne vous compreniez, et comme nous n’avons pas de prise sur le gouvernement, il arrive que nous allions à la radio pour dire  ce que nous pensons. Et en général ça permet de réagir (...). Nous avons toujours mené notre lutte pour la Guinée. Je veux que le Pouvoir soit transmis dans notre pays dans des conditions régulières. Je ne veux pas qu’à la suite de manifestations nouvelles, qu’il y ait une déstabilisation ici. Ça ne nous profitera pas et ne profitera à personne. Voilà les raisons de mon rapprochement… »

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112   

 

Créé le Samedi 20 mai 2017 à 16:38