Politique: Quand Sidya Touré désavoue Alpha Condé...

Politique
Sidya Touré, leader de l'Union des Forces Républicaines
Sidya Touré, leader de l'Union des Forces Républicaines

CONAKRY- Les recommandations d'un comité technique mis en place par le Président Alpha Condé irrite son haut représentant, Sidya Touré. Le leader de l'Union des forces républicaines (UFR) l'a fait savoir de vive voix. 

Le rapport de la commission de réflexion sur l’Education suscite la colère des fondateurs d'écoles privées. Le Haut représentant du chef de l’Etat est l'un entre eux. L'ancien Premier ministre qualifie le document d'aberrant. 

"Il y'a des choses qu'on entend plus, si ce n'est qu'en Guinée. Le secteur privé est dominant dans des pays comme les États-Unis (...) Il appartient à l'Etat de contrôler la qualité. Mais il ne peut pas dire qu'il faut re-nationaliser la totalité de l'éducation. J'estime que c'est totalement aberrant", s’insurge le leader de l'Ufr, qui estime que c'est un véritable retour en arrière. 

"C'est un retour en arrière (...). Là où les gens avancent nous reculons. Personne ne peut dire aujourd'hui dans le monde qu'on peut supprimer l'enseignement privé. Je ne vois pas ce que cela apporte à l'Etat", a enfoncé M. Touré qui s'est exprimé chez nos confrères d'espace Fm. 

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com 

Tél. : (00224) 655 311 112 

Créé le Mercredi 22 mars 2017 à 23:47