Guinée : Pourquoi les enseignants rejettent les propositions d’Alpha Condé ?

Société
CONAKRY- La crise qui touche le secteur de l’Education en Guinée se  corse davantage. Le syndicat de l'éducation vient de donner les raisons de leur refus d'accepter les propositions du Président Alpha Condé. 
 
« Nous avons compris qu’il y a certains points que le président de la République ignoraient. Les accessoires de salaires contenus de notre plate- forme de revendication à savoir l’article 100 de l’enseignant. A ce niveau on a décliné la prime de craie qui devrait être revue à la hausse », a déclaré Ben Soriba Camara, secrétaire général de la  Fédération Syndicale des Professionnels de l’Enseignement.
 
Ce  membre de la commission de négociation a  précisé  que son équipe avait  promis  de répondre au Président après un compte rendu à la base.     
Selon Soumah Aboubacar, secrétaire général adjoint du  Syndicat Libre des Enseignants Chercheurs de Guinée, le Chef de l’Etat n’a pas compris la question de la rétrogradation. 
 
« Quand il demande à ce qu’on dresse une liste de ceux qui sont concernés par cette question de rétrogradation, étant entendu que  dans la migration de l’ancienne grille indiciaire à la nouvelle grille indiciaire, tous ceux qui ont subi l’éclatement des nouvelles hiérarchies sont concernés. Concernant l’ancienneté, il dit de mettre en place une commission. Concernant les contractuels, nous avons demandé que tous les contractuels immatriculés soient engagés à la fonction publique », fait savoir Monsieur Soumah.
 
Les acquis de la négociation… 
 
Il a ensuite expliqué que le président Alpha Condé leur demandé de mettre en place une commission qui discutera avec eux sur les questions de revendication. Il a également annoncé l’envoi d’un expert.    
 
«  Le président de la République  nous a demandé d’accepter de faire venir un expert et la constitution d’une commission qui aura les  techniciens, le patronat et les centrales syndicales », a déclaré Abdoulaye Camara, président de la commission de négociation du central syndical des enseignants. Mais dans la foulée des enseignants ont réfuté cette demande. 
 
Le président de la commission de négociation du syndicat des enseignants  est ferme. Il n’est pas question de céder à la proposition du président Alpha Condé. «  On ne lèvera pas la grève tant qu’on est pas  satisfait ».
 
BAH Aissatou
Pour africaguinee.com
Tél : (00224) 655 31 11 14
Créé le Jeudi 16 Février 2017 à 20:57