Algérie : l’enfer pour de nombreux guinéens…

Diaspora guinéenne

ALGERIE- C’est une véritable chasse à l’Homme qui est organisée depuis quelques jours par les autorités algériennes contre les immigrés en situation irrégulière vivants sur leur territoire.

Ils sont plusieurs centaines, ces ressortissants de pays subsahariens à être arrêtés et conduits dans des villes situées à la frontière entre l’Algérie et le Niger. Parmi eux, de nombreux guinéens.

Au quartier Draria, un couple de guinéens a vu la porte de leur maison défoncée par des Hommes en uniforme. Tout comme ces guinéens, d’autres ressortissants de pays subsahariens ont été conduits de force à Zeralda, une ville située à l’ouest de l’Algérie.

Joint au téléphone, un témoin du délogement forcé du couple de guinéens explique : «Iici ce n’est plus la vie, les violences sur nous se passent sans aucune réaction de qui que ça soit. A 2 heures du matin, la gendarmerie a fait irruption dans notre quartier à Draria. Les Hommes sont entrés dans nos maisons, ils ont tout saccagé avant de conduire les occupants dans la ville de Zeralda, à l’ouest du pays. J’ai vu par la fenêtre un compatriote Oury Barry guinéen originaire de la région de Labé, Sa femme Rama, peulh du Sénégal, et leur fille de 9 mois Aicha d’ailleurs malade, être embarqués après avoir été malmenés par la gendarmerie. Ils ne sont pas seuls beaucoup d’autres ont connu le même sort cette nuit. Moi j’ai été épargné parce qu’’ils se sont limités de l’autre coté de la route, mais il faut avoir peur ils peuvent revenir à tout moment surtout la nuit. Actuellement on conduit les gens vers la ville de Geralda» a expliqué ce jeune guinéen en larmes.

Le Gouvernement guinéen n’a pour l’instant fait aucune déclaration. La Ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger, Makalé Camara s’abstient pour le moment de faire tout commentaire sur le sujet.

« Vous qui êtes en Guinée, dites au ministre des affaires étrangères de nous venir au secours, sinon ce sont nos cadavres qui vont rentrer au pays. Ici l’ambassadeur et son cabinet ne font rien pour nous, ils se préoccupent pas de notre sort. Je lance un appel aux autorités de la guinée. C’est elles qui peuvent nous sauver », lance ce guinéen.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel. (00224) 657 41 09 69

Créé le Mardi 06 décembre 2016 à 12:13