Belgique : la guinéenne Louabatou a-t-elle menti ?

Diaspora guinéenne

CONAKRY-Elle s’appelle Louabatou, ou du moins le nom qu’elle s’est donnée une fois arrivée en Belgique d’où elle vivait de façon irrégulière. Cette jeune guinéenne a beaucoup fait parler d’elle ces dernières semaines, aussi bien en Belgique qu’en Guinée.

Menacée d’expulsion vers son pays, la jeune Loua a bénéficié d’une chaine solidarité en cascade, au point que les autorités Belges ont finalement fait machine arrière et l’ont octroyé le statut d’étudiante.

Dans l’Outre-Atlantique, elle considérée comme une « héroïne » qui a gagné une première bataille.  Mais en Guinée, elle est assimilée par ses « victimes » à une menteuse hors-pair qui a inventé une fausse histoire pour gagner des papiers, quittes à salir la réputation de sa belle-famille restée au pays.

Dans l’histoire qu’elle a racontée et ressassée à foison dans certains medias Belges, l’on explique son père, imam (dont l’identité n’a pas été précisée), l’a marié de force à un autre imam d’une soixantaine d’années, dont non-plus l’identité n’a pas été révélée. Elle aurait réussi avec l’aide de son frère à fuir au diktat du vieux-imam auquel, elle a été donnée en mariage alors qu’elle était mineure. Elle s’installera in-fine en Belgique où elle a obtenu une famille d’accueil.

Cette histoire n’a pas fait que des heureux en Guinée. Son ex belle-famille est sous le choc. Car cette histoire ne relève que de l’imaginaire de Louabatou, explique Elhadj Aliou Diallo.

Que s’est-il passé ?

Louabatou, de son vrai nom, Diallo Thierno Loua, s’est marié en 2011 avec Diallo Alpha Alimou, jeune guinéen de la diaspora qui vivait à l’époque en Italie. Après le mariage, elle a rejoint son mari en Italie, explique un proche d’Alpha Alimou qui s’est confié à Africaguinee.com.  

« Louabatou était marié à mon frère Alpha Alimou Diallo, qu’elle a rejoint en Europe. Un fois là-bas, elle a quitté mon frère en cherchant une autre direction sans informer mon frère. Ses parents lui ont dit de préférer la mort que de revenir en Guinée. C’est en ce moment qu’elle et allée en Belgique où elle aurait eu une famille d’accueil. Elle a utilisé la photo où elle se trouve avec mon papa (son ex beau-père) le jour de son mariage pour inventer son histoire », explique Elhadj Aliou Diallo, très choqué. Il jure la jeune Loua n’a jamais été victime d’un quelconque mariage forcé.

La Photo qui choque…

« Je tiens à vous dire que Louabatou n’a jamais été victime d’un quelconque mariage forcé. C’est une fausse histoire inventée par son auteur », jure M. Diallo, indiquant que dans cette histoire, c’est le fait d’avoir utilisée la photo  de son père qui dérange sa famille ici en Guinée. Et il n’exclue pas de porter plainte…

Affaire à suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Mardi 01 novembre 2016 à 22:17