Labé : Des interrogations sur la mort d’un chasseur traditionnel…

Echos de nos région

LABE-Le corps sans vie d’un jeune homme âgé d’une trentaine d’années a été découvert ce dimanche matin  à Poréko, quartier rural situé au nord-ouest de la ville de Labé. La victime Souleymane Diallo, chasseur de profession a été retrouvée allongée près d’une rivière.

Les circonstances de cette mort restent encore floues. Mais selon certaines explications reçues sur place par notre correspondant dans la région, le chasseur aurait glissé et la balle serait partie de son propre fusil qu’il portait et l’aurait atteint à l’épaule gauche.

« Il a l’habitude de prendre son fusil pour la chasse dans les environs. Hier samedi, il est sorti dans l’après-midi comme d’habitude, mais il n’est pas rentré, après 22 heures, on s’est mis à sa recherche en vain. Ce dimanche matin, des passants ont alerté les responsables du quartier d’avoir vu un corps taché de sang auprès de la rivière. La famille est venue trouvée que c’est bien Souleymane. Pour le moment je ne peux dire s’il s’est donné la mort lui-même ou si c’est suite à un glissement. Mais voyant sa position, on a l’impression que c’est un glissement qui a déclenché la balle alors qu’il portait le fusil de chasse à l’épaule » a expliqué Mamadou Alimou Diallo,  le frère de la victime

Pour sa part, le président du conseil de quartier a indiqué que selon le constat fait par la brigade de recherche, la victime serait morte suite à un glissement, qui a déclenché le fusil qu’il portait.

 Au moment où nous quittions les lieux, un médecin légiste était  attendu sur les lieux pour son constat. Souleymane Diallo était marié et père d’un enfant

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel :  (00224) 657 41 09 69

Créé le Dimanche 02 octobre 2016 à 14:33

TAGS