Cellou Dalein et Damaro à la convention des démocrates aux USA : Quel intérêt pour la Guinée ?

Démocratie

CONAKRY- Les deux principaux partis politiques en Guinée, en proie à des ‘’querelles’’ depuis quelques jours sont-ils dans la voie d’accorder leurs ‘’violons’’ pour éviter au pays de basculer dans un cycle de  violence ? Pour le juriste Mohamed Camara, la dynamique qui est à observer au niveau de cette invitation du parti démocrate  est  de dire comment est –ce qu’une démocratie peut se faire malgré les combats d’idées et les joutes verbales.

Au micro d’un journaliste d’Africaguinee.com, Mohamed Camara estime que cette invite de la part  de cette super puissance est de dires aux principaux dirigeants du pays de  mettre l’intérêt supérieur de la Nation en avant.

‘’Je pense que c’est le message principal de cette invitation. Subsidiairement c’est une sorte de porte d’accès de la part des Etats-Unis  pour les dirigeants actuels du pays. D’abord c’est vrai que ce sont les deux formations les mieux représentées sur l’échiquier politique au niveau de la Guinée. Mais elles ne sont pas les seules qui ont un courant de pensées proches d’Hillary Clinton. C’est une bonne chose que cette puissance voit ces deux camps se retrouver à la faveur d’un dialogue puisque la manière dont les joutes verbales se tiennent présentement n’est pas de nature à augurer des lendemains meilleurs. Les puissances dans une situation pareille, ne vont jamais invitées un parti de façon isolé. On invite non seulement le parti au pouvoir par ce qu’étant aux affaires en tant qu’interlocuteur, mais on fait associer aussi la formation politique qui est majoritaire en termes de poids sur l’échiquier  ’’ a indiqué le juriste.

Parlant du programme pour l’Afrique en général et de la Guinée en particulier,  que la candidate du parti démocrate devra dérouler si Mme Hillary Clinton est élue, Mohamed Camara, reste une position un peu dubitative.

 ‘’A ce stade il est assez prématuré de parler de programme. Puisqu’après l’investiture il y a la campagne et enfin l’élection. Les programmes qui vont être déclinés, peut être c’est de dire qu’il faut des interlocuteurs valables au niveau de la Guinée’’.

Pour de nombreux  observateurs de la scène politique en Guinée, le voyage de ces deux  ‘’partis ténors’’ aux Etats-Unis sera une occasion de mettre leurs dissensions de côté pour un dialogue franc et bénéfique pour le peuple de Guinée.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

 

Créé le Vendredi 22 juillet 2016 à 12:13