Malick Sankon du RPG-arc-en-ciel : « Cellou Dalein Diallo a dit… »

Mouvance présidentielle

CONAKRY- S’achemine-t-on vers une poursuite judiciaire dirigée contre le chef de file de l’opposition guinéenne ? Le directeur de la Caisse Nationale de sécurité sociale  (CNSS); Malick Sankhon, au cours d’une sortie politique, ce samedi 16 juillet 2016,  a déclaré que Cellou Dalein est passible d’une poursuite en justice.

 ‘’ Cellou Dalein Diallo a dit que le professeur Alpha Condé doit partir du pouvoir. Il dit qu’ils vont prendre la rue pour réclamer son départ. Après notre déclaration de la dernière fois, ils (allusion faites à l’opposition, ndlr) ont compris et ils ont reculé. Parce qu’ils sont  menacés de poursuites pour atteinte à la sureté de l’Etat. Quand tu es accusé d’atteinte à la sureté de l’Etat, tu iras en prison.  Ce qui me frustre trop dans ce pays, c'est  que le président de la République est une institution, mais en Guinée il est vilipendé et insulté à tous les niveaux. Nous  demandons au parti et aux autorités de prendre des dispositions pour mettre un terme à cela (…)’’ a souhaité le directeur de la CNSS.

 Et d’assener : ‘’Si quelqu’un veut le pouvoir il doit passer par les urnes. Ceci d’ailleurs a été la vocation du président Alpha Condé. Le long de son combat politique, le président n’a agressé ni n’a blessé personne. Si quelqu’un  de son côté se lève pour nous dire de faire partir quelqu’un qui est démocratiquement élu du pouvoir, l’on appelle ça un coup d’Etat’’ a accusé l’ancien ministre de Lansana Conté.

Nous y reviendrons !

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Samedi 16 juillet 2016 à 18:05