Abidjan : Des journalistes mieux outillés pour comprendre l’environnement règlementaire du tabac…

Société

ABIDJAN- Plusieurs journalistes de pays francophones d’Afrique se sont réunis ce week-end à Grand Bassam (Abidjan) pour se pencher sur tous les contours liés à l’environnement du tabac.

Ce séminaire qui a eu pour thème « Comprendre l’environnement règlementaire du tabac en Afrique : Enjeux, Perspectives et quels rôles pour les médias ? », a été organisé par AllAfrica Global Media.

Cette rencontre de Grand Bassam s'est focalisée sur la mise à niveau des journalistes sur les grandes questions liées à  l’industrie du tabac. Des experts de haut niveau ont animé les débats pour amener les participants à bien cerner tous les contours liés à l’industrie du tabac.

« C’est un sujet à la fois économique, mais qui touche également la santé publique. Si rien est fait, la consommation de tabac fera au moins 1 milliard de morts durant ce 21ème siècle » a lancé M. Makhtar Ba, Président Directeur Général de AllAfrica Global Media.

Malgré les nombreux efforts fournis ces dernières années par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le nombre de fumeurs n’a pas diminué. Au contraire, il augmente chaque année, avec une plus grande dépendance vis-à-vis de la nicotine.

Malgré ses graves conséquences sur la santé publique au niveau mondial, l’industrie du tabac est légale. En 2015, cette industrie a généré 150,3 millions de dollars comme contribution fiscale. Elle avait à la même année 2 201 emplois directs avec ses 156 800 points de vente.

Comment faire fonctionner cette industrie qui contribue dans les économies de plusieurs pays du monde, tout en réduisant les risques de la consommation du tabac sur la santé publique ?

De nombreux experts privilégient aujourd’hui la consommation de la cigarette électronique qui est moins nocive que le tabac ordinaire. La présence de la nicotine est relativement faible dans sa composition.

Avec la menace terroriste qui touche aujourd’hui tous les Etats du monde, la nécessité de renforcer l’environnement règlementaire du tabac s’impose.

Au terme de cette rencontre de Grand Bassam, un réseau de journalistes observateurs de l’industrie de la nicotine et du tabac a vu le jour. Les différents participants se sont tous engagés à faire davantage connaître l’environnement règlementaire du tabac.

« J’avoue que ce séminaire est venu à point nommé. Il nous a permis de comprendre l’environnement règlementaire du tabac, les conséquences de la consommation du tabac sur la santé du tabac, et beaucoup d’autres choses liées à l’industrie du tabac. Notre rôle en tant que journalistes, sera désormais de nous intéresser au sujet, pour que tous les acteurs impliqués dans cette industrie comprennent la nécessité de réduire la consommation de la nicotine » a confié un des participants à ce séminaire de Grand Bassam.

A noter que trois journalistes, dont le Directeur de Publication d’Africaguinee.com, ont représenté la Guinée à cette rencontre de Grand Bassam.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Depuis Abidjan

Pour Africaguinee.com

 

 

 

Créé le Lundi 11 juillet 2016 à 7:53