Conakry: Des femmes d’affaires guinéennes privées de visas par la Chine…

Economie

CONAKRY- Les femmes d’affaires de Guinée  ont  interpelé ce samedi à Conakry  les autorités   chinoises en Guinée pour la facilitation des guinéens  désirant se rendre  dans leur pays pour faire des affaires, a appris africaguinee.com.

A travers une déclaration, le Groupe Organisé des Hommes d’affaire (GOHA)  a affirmé avoir  reçu  à plusieurs reprises des délégations de femmes d’affaires guinéennes dénonçant  les tracasseries qu’elles rencontrent dans l’obtention des visas au près de l’ambassade de Chine en Guinée.

Au nom des opératrices économiques,  Mme Camara  Halimatou  Cissé a exprimé  son cri de cœur  et la souffrance que traversent les commerçantes.

« Nous  souffrons  beaucoup parce que quand nous allons pour les visas, on refuse de nous donner. Aujourd’hui, on ne peut pas voyager.   C’est pourquoi,  on n’arrive difficilement à subvenir au besoin de notre famille. Il y a des femmes qui attendent depuis plusieurs sans voyager faute de visas », déplore-t-elle.

Afin de d’améliorer le climat des affaires,   ces opératrices  économiques ont  sollicité l’intervention des autorités guinéennes pour que cesse les pratiques anticoncurrentielles  contre les commerçants  guinéens. Ainsi, elles ont annoncé la signature d’une pétition.

Selon le président du GOHA, Cherif Mohamed  Abdallah,  la délégation a noté que même si toutes les conditions exigées par l’ambassade sont remplies, la délivrance des visas se fait avec beaucoup de favoritisme.

«  Les femmes commerçantes ont  émis un certain grief contre les commerçants chinois installés en Guinée. Ils vendent de fois à un prix inferieur au prix d’achat proposé par ces femmes lors de leurs séjours en Chine. Toute chose considérée comme une pratique anticoncurrentielle par la loi guinéenne », a-t-il fustigé.

Le GOHA soucieux de l’environnement des affaires en Guinée dénonce toutes ces pratiques qui sont non seulement préjudiciables  aux relations  de fraternité qui doit exister entre les operateurs économique guinéens et chinois, mais également nuisible à la rentabilité des activités  économiques. Face à cette situation, ils interpellent les autorités diplomatiques chinoises.

BAH Aïssatou

Pour africaguinee.com

Tél : 655 31 11 14

Créé le Jeudi 02 octobre 2014 à 13:36