Conakry : Une journée sans commerce ce lundi 1er septembre ?

Société

CONAKRY- Malgré l’appel lancé par le gouvernement guinéen, les opérateurs économiques semblent déterminés à faire du lundi 1er septembre 2014 une journée sans commerce.

Au nom du collectif des victimes des pillages en 2012 et 2013,  Adrien Gopou Zomy a regretté le « manque » de réaction du gouvernement suite à leur déclaration en date 28 août dernier. Pour manifester leur mécontentement face à cette attitude du pouvoir du président Alpha Condé, le collectif a invité tous les commerçants à rester chez

Par la suite, le collectif  pour cette journée du lundi 1er septembre,  a invité  tous les commerçants à rester  chez eux afin d’éviter de tomber dans des actes de provocation.

 « Actuellement nous voulons être dédommagés sans négociation.  On n’a travaillé des années pour avoir cet argent, bien avant l’arrivée d’Alpha  Condé au pouvoir. Si on ne reçoit pas notre argent après cette journée du Lundi, nous allons aller au-delà », a prévenu un commerçant qui dit avoir quasiment tout perdu lors d’une journée de manifestation à Conakry.

Rappelons que ces  commerçants victimes de pillages   réclament l’indemnisation à un montant  estimé à  plus de 46 milliards de francs guinéens.

 

BAH Aïssatou

Pour africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

 

Créé le Dimanche 31 août 2014 à 11:05