Mines guinéennes : Un deal “douteux“ entre le Groupe Chine Hongqiao et l’AMC ?

Economie

CONAKRY- Le groupe Chine Hongqiao a racheté une société de gisement de bauxite qui se situe dans la localité de Koumbia dans la région de Boké à environ 120 millions de dollars US.

Cette transaction qui portait sur une concession qui appartiendrait à l’AMC pour une durée de 25 ans avec une réserve de 2,2 milliards de tonnes, suscite des interrogations au niveau de certains observateurs qui la qualifie de “ douteuse“. Ces citoyens s’interrogent aujourd’hui sur la transparence de cette transaction entre le Groupe Chine Hongqiao et l’Alliance Mining Corporation. Ces derniers fondent leur doute sur le caractère jugé “ opaque“ de cette transaction qui a manqué jusque là d’une certaine communication.

 La question mérite une profonde réflexion et une attention particulière pour ne pas retomber dans le   feuilleton de BSGR et VALE qui  fait couler beaucoup de salives aussi bien au plan National qu'international.
L'attribution des marchés aux chinois est tributaire de l'importation de la main d'œuvre chinoise et la non création d'emploi pour les jeunes guinéens.
En Guinée pendant qu'on clame haut et fort la transparence dans l'attribution des concessions minières à des sociétés et compagnies, force est de reconnaitre que certaines transactions semblent ne pas  se faire  dans les règles de l'art; nombreux d'ailleurs sont les observateurs qui trouvent deux poids deux mesures.

Un cadre évoluant dans le secteur minier a sollicité que les institutions du pays, notamment l’Assemblée Nationale, se saisissent de cette affaire pour essayer d’y voir un peu plus clair.

Pour l’instant, il n’ ya eu aucune réaction de la part de la société AMC.

 

Africaguinee.com

 

 

Créé le Vendredi 13 juin 2014 à 17:34