Le Général Sékouba Konaté chez le président nigérien Issoufou…

Force Africaine en Attente

NIAMEY- Le haut représentant de l’Union Africaine chargé de l’opérationnalisation de la force africaine en attente poursuit son offensive diplomatique auprès des chefs d’Etats du continent ! Ce jeudi 29 mai 2014, le Général Sékouba Konaté a été reçu en audience par le chef de l’Etat nigérien Mohamadou Issoufou, a appris Africaguinee.com.

Il était question pour l’ancien président de la transition guinéenne d’expliquer au chef de l’Etat nigérien le niveau d’avancement du projet de mise en place de la force africaine en attente (FAA) et de la capacité de réponse immédiate aux crises (CARIC) ainsi que la réalisation de l’exercice Amani Africa 2 qui doit en principe avoir lieu au Lesotho au mois de décembre prochain.

Dans ses propos, le Général Sékouba Konaté a aussi remercié le numéro un du Niger pour l’attention qu’il porte sur la mise en place de la FAA.

“Monsieur le président, tous vos pairs reconnaissent que vous êtes un membre actif dans l’organisation continentale et vous suivez avec attention et engagement, les efforts de l’Union africaine pour mettre en place une force opérationnelle susceptible de réagir promptement en cas de crise ou de menace de crise, pour préserver les vies humaines et les biens, et restaurer l’ordre et la paix“ a déclaré le Général Konaté.

Il a par la suite sollicité le soutien du président Mohamadou Issoufou pour la réussite de la mission de l’institution africaine a bien voulu lui confiée.

Parlant de la situation qui prévaut actuellement au Niger, l’ancien numéro 3 du Conseil National pour la Démocratie et le Développement (ancienne junte au pouvoir, Ndlr) s’est félicité du retour au calme dans ce pays.

“ Je note avec soulagement que vous vous efforcez de préserver la paix et la sécurité dans votre pays qui se trouve pourtant entouré d’Etats en difficulté et empêtrés dans des crises multiformes. Les remous que le Niger traverse actuellement ne doivent absolument pas dégénérer en confrontation violente parce que cela entrainerait le basculement de toute la région du Sahel dans le chaos. Il est important et indispensable que le dialogue prévale au sein de la classe politique. Cela y va de l’intérêt suprême du peuple Nigérien“ a poursuivit l’ancien homme fort de Conakry.

En retour, le chef de l’Etat nigérien a à son tour remercié son hôte pour la marque de confiance placée en lui. Evoquant l’inquiétude du Général Sékouba Konaté, le président Mohamadou Issoufou dira que la crise était déjà dans le passé et qu’il ne s’agissait que d’une simple incompréhension entre son gouvernement et une frange de la classe politique.

Avant de réaffirmer la détermination et la volonté de son pays à participer activement à  la création de la force africaine, le président Issoufou fera un survol panoramique sur les huit priorités du programme de développement de son gouvernement. Il citera entre autres, la stabilisation des institutions politiques, la sécurité, l’éducation, le développement des infrastructures et la santé.  

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11 

 

Créé le Jeudi 29 mai 2014 à 20:23