Fria : Outre l’arrêt de l’usine d’alumine, les populations sont confrontées à un autre problème…

Société

FRIA-La cité d’alumine de Fria connait une pénurie  de carburant depuis quelques jours.  Le litre de carburant qui se vend à 10.000 francs à la pompe, se négocie aujourd’hui entre 13 000 à 14 000 francs guinéens, a appris Africaguinee.com.

Les citoyens de Fria font face à une crise de carburant depuis 3 jours. Dans la cité d’alumine,  l’essence se vend entre 13 000 à 14 000 francs guinéens le litre sur le marché noir alors que le prix normal est de 10 000fg.

Cette situation a entrainé l’augmentation du transport interurbain. Cette de crise de carburant s’ajoute à celle  liée à la fermeture de l’usine d’alumine Friguia.

Selon le correspondant d’une radio locale basé à Fria, le transport est passé de 1 500 à 2 000 voir 2 500 de nos francs, par tronçon.

 Pour justifier cette augmentation, un conducteur de mototaxi explique que  c’est parce qu’il  s’approvisionne sur le marché noir.  Certains conducteurs vont jusqu’ à Tanènè pour aller chercher du carburant.

Cette population de la ville de Fria est partagée actuellement entre  chômage, manque d’eau potable, électricité et  crise de carburant.

 

Mariama Sow

Pour Africaguinee.com    

 

Créé le Vendredi 16 mai 2014 à 11:41