Grève des transporteurs : La tension monte sur l’axe Cosa-Bambeto…

Société
Manifestation à Bambeto
Manifestation à Bambeto

CONAKRY- Des éclats de vitres sur le goudron, des pierres cassées, des groupuscules de jeunes armés de frondes, voilà l’image que présente ce matin du lundi, le rond-point de Bambéto. Les jeunes somment à tout chauffeur de taxi de garer son véhicule, au risque de voir ses vitres volées à l’éclat.

Ils sont nombreux ces jeunes à s’être massés tout au long du grand carrefour de Bambéto, secteur réputé comme le plus chaud de la capitale, Conakry. Ce, pour veiller au respect de la consigne donnée par la fédération syndicale des transporteurs. Cette fédération a, faut-il le rappeler, a appelé à une grève générale à partir de ce lundi, à cause des tracasseries policières, douanière et gendarmerie que ses membres sont victimes.

‘’Hé, hé, garez, garez’’, entendait-on sommer ces jeunes à un chauffeur de taxi  juste au niveau du grand rond-point. A côté, sur la colline de la transversale qui mène à l’aéroport, un camion de policier est garé. Armé de matraques et canons à eau. En face, des jeunes sont arrêtés. Ils se regardent en chiens de faïence. 

Il faut noter sur cet axe, la  circulation est presqu’inexistante. Au moment où nous quittions les lieux les véhicules personnels étaient épargnés par la colère des jeunes. Tout au long de la route, des usagers en quête de moyen de déplacement sont arrêtés.

Par contre, sur l’autoroute Fidèle Castro, la circulation semble tout à fait normale. Même s’il faut préciser qu’elle est moins dense qu’à une journée normale.

Nous y reviendrons !

 

Une dépêche de Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 93 51 32     

 

Créé le Lundi 07 avril 2014 à 10:57