Projet minier du Simandou : Entretien avec le ministre d’Etat Kerfalla Yansané…

Interview
Ministre d'Etat Kerfalla Yansané
Ministre d'Etat Kerfalla Yansané

CONAKRY- Quel est l’état d’avancement du projet minier du mont Simandou ? Quelle est la position des différents partenaires engagés dans ce projet aux côtés de l’Etat guinéen ? Malgré quelques petits retards pris dans l’exécution de certains travaux, le ministre d’Etat guinéen chargé des mines et de la géologie se montre très optimise. Dans cet entretien qu’il a bien voulu nous accorder au terme de la visite de terrain qu’il a eu à effectuer avec les différents partenaires dans ce projet, le ministre d’Etat Kerfalla Yansané dévoile les ambitions de la Guinée dans ce projet d’extraction de minerai de fer d’envergure mondiale…

AFRICAGUINEE.COM : Monsieur le Ministre d’Etat bonjour !

KERFALLA YANSANE : Oui bonjour M. Diallo !

-Quel est votre constat après la visite de terrain que vous avez effectuée avec les différents  partenaires de la Guinée dans le cadre du projet Simandou ?

-Le constat est que les travaux ne sont pas arrêtés. Les quatre partenaires, à savoir la Société Financière Internationale (SFI), Rio Tinto, Chinalco et la Guinée ont décidé d’aller sur le terrain pour s’assurer que les choses ne sont pas arrêtées et que tout le monde est déterminé à faire en sorte que ce projet puisse aboutir rapidement. Comme l’a insisté hier le  président de la République en recevant la délégation, c’est de faire tout non seulement pour que les travaux ne s’arrêtent pas, mais que le projet puisse aboutir dans un calendrier réaliste et raisonnable. Nous avons été sur la montagne et au plus haut niveau du mont Simandou, on a constaté qu’il y a deux cent personnes, les techniciens qui étaient là-bas là, sont tous  des guinéens, ils ont expliqué l’état d’avancement des travaux.

Ensuite, nous sommes descendus voir les sages de Beyla, nous avons eu une très bonne réunion avec eux. Tous les sages ont réaffirmé leur soutien au projet, ils ont exprimé le désir de voir enfin le projet aboutir. Nous avons assuré la volonté du gouvernement et des partenaires de vouloir avancer rapidement. Et ici (Senguélin, ndlr) on a constaté la même chose. Maintenant la balle est dans notre camp, le gouvernement, les partenaires. Les discussions sont en cours sur le cadre d’investissement, après le parlement sera saisi.

-Quelle date donneriez-vous pour le démarrage effectif du projet ?

-Le timing qui est donné est relatif puisque quand le cadre d’investissement sera ratifié, il faudra finaliser les études de faisabilité. Et cette finalisation va sera entre le mois de mai et mois de mars 2015, pour qu’on se rassure et des montants et des aspects techniques du projet. Mais en attendant le Projet va toujours continuer à pouvoir faire des activités. C’est seulement quand tout cela sera terminé qu’on saura exactement quels sont les aspects techniques et quel est le calendrier réel du Projet. Pour l’instant on table sur la période vers 2018 pour la production.

-Au terme de cette visite, avez-vous senti une réelle volonté des partenaires à poursuivre le Projet ?

Ecoutez, les partenaires avec lesquels nous sommes sont les plus sérieux. Chinalco  est la plus grosse entreprise chinoise sur le plan minier, ils ne vont pas venir jusqu’ici juste pour faire le tourisme. La SFI est une filière de la Banque Mondiale qui s’intéresse au secteur privé et aux investissements productifs, je ne les vois pas s’associer à ce projet juste pour perdre du temps ! Donc, je pense que maintenant, c’est une question de calendrier qui est posée. Et le gouvernement souhaite que le projet et le cadre d’investissement soient assortis d’un calendrier précis qui permette de savoir exactement quand est-ce qu’on commence et quand est-ce qu’on fini.

Donc au terme de la visite, il y a un constat encourageant. Même le simple fait que tous les partenaires aillent ensemble sur le terrain et réaffirment leur volonté, je pense que cela est très encourageant.

 

Entretien réalisé par Diallo Boubacar 1

En collaboration avec SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 93 51 32

Créé le Vendredi 28 Février 2014 à 15:59