Emeutes à Conakry : Le bilan des affrontements selon la gendarmerie nationale…

Société
Commandant Mamadou Alpha Barry Gendarmerie nationale
Commandant Mamadou Alpha Barry Gendarmerie nationale

CONAKRY- Le haut commandement de la gendarmerie nationale a reconnu ce matin qu’un de ses agents a tué accidentellement un citoyen suite aux violences survenues dans certains quartiers de la haute banlieue de Conakry, a appris Africaguinee.com.

Selon l’officier de communication de la gendarmerie nationale, direction de la justice militaire, le Commandant Mamadou Alpha Barry, c’est un de leurs véhicules pick-up qui a heurté “accidentellement“ un jeune au quartier Dabompa qui a trouvé la mort sur place.

Tout en présentant ses excuses suite à ce cas d’accident, le Commandant Barry a expliqué que c’est au moment où l’une de leurs équipes s’apprêtait à évacuer le patron de l’escadron mobile numéro 17 de Dabompa, grièvement blessé suite aux affrontements, que le véhicule a heurté le jeune en question.

Les dernières informations portées à notre connaissance font état de la poursuite des affrontements entre jeunes et forces de l’ordre. Ces informations ont été balayées d’un revers de la main par l’officier de communication de la gendarmerie nationale. Le Commandant Mamadou Alpha Barry soutient que la “situation est sous contrôle“ et que le calme serait revenu dans ces localités de la haute banlieue de Conakry.

Le gouvernement guinéen à sa tête le premier ministre Mohamed Said Fofana a procédé à des campagnes de sensibilisation ces derniers jours. Cependant, tout porte à croire que ces messages ne sont pas tombés dans de bonnes oreilles.

Ce sont au total 13 quartiers qui sont en déficits de courant électrique suite à une panne d’un transformateur. Aujourd’hui, cette pénurie met de nombreuses familles dans une situation difficile.

 

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (+224) 664 93 46 23

 

 

Créé le Mardi 18 Février 2014 à 16:03